Work in progress
profile
Jeux Vidéo
278
description : Sujets traitant du jeu vidéo en général.
tripy73 > blog
    tags : e3 summer game fest 2024 geoff keighkey
    3
    Likes
    Who likes this ?
    vargas18, marchand2sable, destati
    posted the 06/15/2024 at 06:59 PM by tripy73
    comments (17)
    marchand2sable posted the 06/15/2024 at 07:38 PM
    Vidéo super intéressante, je vais mater ça après avant de dormir, merci.

    Et dans tous les cas je préfère largement l'E3, que ça me manque...
    wickette posted the 06/15/2024 at 07:58 PM
    Tu peux pas comparer avec l’E3

    C’est l’industrie qui donne le rythme, Geoff Keighley et son équipe ils suivent le pas c’est tout.

    Si des gens en 2024 veulent montrer leur supers jeux en juin, alors on les verrait au SGF…mais par rapport au pic E3, le temps de développement a explosé
    tripy73 posted the 06/15/2024 at 08:21 PM
    marchand2sable : merci, elle un peu longue, mais j'ai essayé d'être le plus exhaustif possible

    wickette : après avoir lu ton commentaire, je pense que tu n'as pris le temps de regarder la vidéo, car la comparaison ne repose pas sur le choix de faire l'un ou l'autre, mais de voir quel est le format le plus avantageux/rentable et impactant pour les éditeurs.

    Maintenant quand on voit la gueule de la dernière édition de SGF, on peut ce poser la question si ce modèle intéresse encore les principaux auteurs de l'industrie, surtout quand 2 mois après il y a la Gamescom qui attire beaucoup de monde (professionnels + joueurs) et les game awards en fin d'année qui trust les grosses annonces.

    Concernant l’E3, les organisateurs ont bien indiqué qu'il pourrait revenir en 2025, mais sous une forme un peu différente selon les dernières nouvelles qui date de fin 2023. Bref, l'avenir nous dira ce que les éditeurs décideront de faire, car j'ai pas l'impression que le SGF soit leur meilleur option, surtout quand les constructeurs et éditeurs font leur propre conférence en parallèle.
    e3ologue posted the 06/15/2024 at 09:51 PM
    L'E3 ne reviendra pas. Au mieux t'auras une "pgw" américaine, mais ça ira pas plus loin. Nombreux sont ceux qui ont œuvrés pour que ça se passe comme ça , ils ne découvrent clairement pas maintenant les aléas du SGF.

    Puis quand t'es dans une industrie qui fracasse les dev pour les erreurs des financiers, ça en dit long.
    Depuis quelques temps beaucoup d'éditeurs et de constructeurs ont des politiques presque hostiles envers leur propres consommateurs, chose qui dans d'autres domaines n'irait jamais aussi loin; donc je ne pense pas que ça soit à nous de les soutenir "pour le mieux pour le média" sous couvert de nostalgie.

    commentaire un peu salé
    ostream posted the 06/15/2024 at 10:04 PM
    Même la conférences les plus nulles de l'histoire de l'E3 restent plus intéressantes que les conférences de Geoff
    tripy73 posted the 06/15/2024 at 10:43 PM
    e3ologue : c'est probablement vers ce genre de format qu'ils vont aller s'ils arrivent à ramener l'E3, je ne vois pas non plus un retour à l'ancienne formule qui était plus orienté vers les journalistes. Une grande différence par rapport à l'époque, c'est l'avènement des influenceurs et streamers, qui font le boulot de la communication à moindre frais et touchent souvent beaucoup plus de monde que les médias traditionnels.

    Pour le reste de ton commentaire, je suis aussi dû même avis, on voit bien que le modèle actuel est de pousser de plus en plus vers la rentabilité et l'augmentation des marges pour les actionnaires. Reste les indépendants qui eux arrivent encore à respecter leurs joueurs, même si certains suivent les pas des gros éditeurs, le seul problème étant qu'ils manquent beaucoup de visibilité dans un nombre toujours plus grand de sorties.

    ostream : c'est clair que c'est pas difficile de faire mieux, même si cette année on a eu le droit à une scène et un public (d'influenceurs et quelques journaliste), c'est toujours mieux que le studio avec fond vert de l'année dernière...
    ippoyabuki posted the 06/15/2024 at 10:48 PM
    Ridicule, quand j'en vois reagir concernant les prix, on voit que vous ne savez pas combien coute le passage d'une pub à la tv en grande ecoute.
    Des videos mises seules sur internet n'auront jamais l'impact d'un événement suivi.
    Et surtout l'E3, si on ne faisait pas parti d'une des grandes conferences, on n'existait pas.
    Beaucoup d'éditeurs disaient bien que c'etait un gouffre financier.
    A l'heure où autant de grosses boîtes licencient, ca serait indécent d'etre à l'E3 a flamber
    tripy73 posted the 06/15/2024 at 11:15 PM
    ippoyabuki : je pense que tout le monde sait que les pubs à la TV peuvent coûter très cher, surtout en Prime time, même si les tarifs ont énormément chutés ces dernières années avec la baisse d'audience. La grosse différence entre l'E3 et le Summer Game Fest, c'est qu'il n'y a qu'une petite équipe qui profite financièrement de l'évènement, alors qu'avant c'était des centaines d'intervenants et entreprises. Maintenant ça n'empêche pas des salons de JV de continuer d'exister et d'avoir des conférences, en plus des stands pour proposer des bornes d'essais aux journalistes ou aux joueurs.

    En fait le vrai problème de l'E3, c'est surtout le fait que certains maillons de la chaîne se gavaient comme des cochons sous prétexte que c'était l'E3, comme l'avait rapporté un développeur il y a quelques années et que j'aborde au début de la vidéo. Concernant la visibilité des petits développeurs, le modèle actuel pose le même problème vu les tarifs imposé (250 000 $ la minute qui sera parfois très vite oublié VS 300 000$ pour 3 jours de salon avec un visibilité limitée), c'est pour ça qu'il y a des éditeurs comme Devolver Digital qui font leur propre show et dont des conférences existaient déjà à l'époque où l'E3 existait encore, preuve que les deux modèles pouvaient parfaitement coexister.
    keiku posted the 06/16/2024 at 05:29 AM
    ippoyabuki le problème c'est que le summer n'a pas la visibilité, ni même la popularité de l'E3, d'ailleurs comme pour l'E3 sur sa fin, pas de sony, pas de nintendo... et le retour des gens est pas terrible, voir désatreux

    http://x.com/geoffkeighley/status/1799214921038901715
    e3ologue posted the 06/16/2024 at 10:13 PM
    tripy73 Il y a une contradiction dans le nombre de jeux présentés.
    A l'époque où tu avais 5 conf, et des stands à plusieurs millions de dollars, il y avait fatalement moins de jeux présentés que lors de tout les directs et show réunis.

    Je me souviens bien que tu as toujours défendu l'E3, mais perso ce qui m'énerve c'est encore en octobre dernier la majorité qui se disait clairvoyante, mature et rationnelle, nous expliquait froidement et par A+B que l'E3 c'est mort depuis 15 ans que personne n'en a rien à foutre, que trop cher, que pour les joueurs ça change rien, que trop ci... pas assez ça... que Sony... que Nintendo... Et maintenant je vois les mêmes sur des sites, des forums, les réseaux sociaux, youtube et même dans mon entourage, sortir la carte nostalgie, venir jouer les faux défenseurs du bien et du média, sur la base de débat, théorie, de dossier, d'analyse, de valeur... En gros que de la merde, j'ai même pas envie de débattre.
    tripy73 posted the 06/17/2024 at 10:08 AM
    ippoyabuki : du coup histoire d'avoir une idée des tarifs des spots publicitaires à la TV, qui ont beaucoup diminués ces dernières années comme je l'ai dit précédemment, j'ai trouvé plusieurs sites dont ceux des principales chaînes françaises :

    TF1
    France télévision (il y a d'autres grilles tarifaires selon les périodes de l'année)
    M6

    Maintenant si on regarde aux USA sur les chaînes de télévision nationales, le tarif moyen pour 30 secondes entre 2014 et 2019 était de 115 000$. Et si on regarde côté audience pour la chaîne la plus regardée qui était CBS en 2019, on tourne à un peu plus de 7 millions de téléspectateurs en moyenne en prime time.

    Il est néanmoins compliqué de faire un comparatif direct avec les tarifs des annonces du Summer Game Fest, car il s'agit d'un programme diffusé uniquement sur internet qui est ensuite accessible pour être vu et revu à n'importe quel moment. La télévision US de son côté avec un potentiel de plusieurs 100aines de millions de téléspectateurs, propose des tarifs selon l'heure et le type de programme qui est diffusé, avec des fourchettes de prix allant de 35 000$ à 500 000$ pour un spot de 30 secondes.

    e3ologue : oui c'est clair que niveau nombre de jeux mis en avant, on est passé d'un petit nombre généralement des éditeurs et constructeurs, à des conférences qui débordent de jeux annoncés et qui se perdent dans cette orgie de bandes annonces.

    Bien entendu avec l'avènement des dév indé, la donne a changé, mais au final combien de jeux les joueurs retiennent vraiment après avoir bouffé à la chaîne des directs et show en 4/5 jours durant la période de l'E3 ?

    C'est pour ça que de mon point de vue, il faudrait mieux étaler la communication sur l'année, que de vouloir tout balancer au même moment, que ce soit durant la période de l'E3 ou lors de Game Awards.

    Pour la deuxième partie de ton commentaire, cela ne m'étonne pas, car c'est souvent le cas avec les personnes qui n'ont pas ou peu de conviction et qui préfèrent juste suivre le mouvement du moment. Je me rappelle aussi avoir vu beaucoup de personne cracher sur la formule de l'E3, en reprenant les éléments de langage que les éditeurs/constructeurs sortaient pour justifier leur absence du show et sa disparition.

    Personnellement, lorsque Nintendo a commencé à proposer un show au format numérique au lieu d'une conférence sur scène, je n'ai pas trouvé cela dommageable, car en parallèle ils avaient toujours un stand sur le salon et proposaient aussi des lives Treehouse qui permettaient de voir un peu plus des jeux annoncés, avec souvent la présence des développeurs.

    Le problème c'est qu'ils ont au final ouvert la boîte de pandore avec les ND, car suite au succès de ce format et le départ des principaux éditeurs qui préféreraient faire leur propre salon à Los Angeles en parallèle de l'E3, il n'aura fallu que quelques années pour que le salon s'écroule totalement et que l'on finisse par ce retrouver avec de simple "conférences" numériques à la place (disparition des stands et plus de lives Treehouse).

    Dans tous les cas, je pense que la forme originelle de l'E3 ne pourra plus revenir vu l'évolution de la communication des éditeurs, qui préfèrent dépenser un minimum avec des directs/show généralement préenregistrés qui enchaînent des trailers, tout en profitant des influenceurs pour faire la promotion des jeux à moindre frais.

    Je trouve juste dommage de voir que beaucoup comprennent que maintenant les problèmes et dérives de ce genre de méthode, en venant faire les nostalgiques comme tu dis ou en faisant des retours négatifs comme sur le sondage posté par keiku (je voulais le mettre dans la vidéo, mais j'ai oublié de le faire), alors qu'encore l'année dernière ils trouvaient ça génial et disaient que la mort de l'E3 était une bonne chose...
    keiku posted the 06/17/2024 at 05:04 PM
    tripy73 le point est que le mort de l'E3 même si ce n'est pas une bonne chose était inévitable, le jeu video a passé son pic et ne le récupèrera surement jamais et loi numéro un du capitalisme ce qui ne croit pas régresse donc ceux qui ont pu récupéré tout l'argent qu'il y avait a faire dans le secteur vont commencer a partir...

    Les seul restant sont la charognard a la Geof ou les retardataires a la Embracer qui ont fait leur move de rachat 10 ans trop tard... mais ca ne vas pas tenir 5 ans

    Donc le jeu video il va falloir s'y faire est en pleine crise, et elle ne fait que commencer et risque de durer une bonne dizaine d'année, et pas sur que le summer game fest survive jusque la non plus... de la même manière que je journalisme jv a déja disparu, que même les "influenceur" jv commence a se tourner vers autres choses
    tripy73 posted the 06/17/2024 at 07:21 PM
    keiku : exactement, c'est pour ça que ce genre d'évènements et notre média doit se réinventer, le modèle qu'on a connu arrivera à bout et s'ils veulent survire ils n'auront d'autre choix que de le faire. J'espère juste que tout ça finira par ramener du positif et ne suivra pas la mode des jeux à fric facile qu'on a vu fleurir depuis quelques années.
    keiku posted the 06/18/2024 at 01:03 PM
    tripy73 en vrai le renouvellement est déja la , mais c'est parce qu'on est des "vieux con" qu'on ne le suit pas mais il suffit de regarder fortnite, qui font leur propre pub et celle des autres dans leurs jeux...
    tripy73 posted the 06/18/2024 at 04:27 PM
    keiku : ouais enfin on est encore loin de voir des conférences constructeurs ou éditeurs dans Fortnite et ils n'ont pas attendu Epic Games pour faire la promotion de leurs licences via leur intégration dans d'autres jeux
    keiku posted the 06/18/2024 at 04:33 PM
    tripy73 je suis d'accord que la qualité c'est proche de 0, mais quand tu vois l'audience qu'il arrive a prendre... le summer game fest fait pale figure a coté
    tripy73 posted the 06/18/2024 at 04:59 PM
    keiku : oui clairement, niveau audience c'est un autre niveau.