profile
Jeux Vidéo
257
Likes
description : Sujets traitant du jeu vidéo en général.
profile
suikoden > blog
    tags :
    0
    Like
    Who likes this ?
    posted the 06/20/2019 at 07:07 AM by suikoden
    comments (14)
    nightwing posted the 06/20/2019 at 07:21 AM
    Franchis le cap, tu n'as rien à perdre. Je suis freelance depuis plusieurs années. C'est les mêmes raisons qui m'ont conduit à ouvrir mon auto-entreprise après 5 ans d'alternances. Où est-ce que tu es basé ? Sur Paris il y a énormément de demandes pour les gens de notre milieu (développeur / designer).
    Tu n'as rien à perdre, au contraire :
    - à rester toujours dans la même boîte tu reste dans tes acquis et n'apprend pas forcément de nouvelles choses dans un milieu qui bouge tous les jours
    - tu vas pouvoir négocier un Tjm toujours plus élevés en enchaînant les missions
    - tu vas te faire plusieurs contacts qui vont t'apporter
    - tu n'aimes plus l'entrepreneuriat où tu n'as plus les avantages que tu as cités ? Bah au bout d'1 ou 2 ans tu arrêtes et tu retrouves un CDI. Ta valeur sur le marché aura alors bien augmenté et tu auras la chance de pouvoir trouver un poste où il te plaît d'aller pour travailler.

    En clair, je te conseille de mettre un peu de côté le temps de trouver ta première mission, le temps que tu te remettes au goût du jour. Tu n'auras effectivement plus de CE, de congés maladies, de vacances, mais tout cela sera compensé avec un TJM très élevés. A toi de bien gérer cet argent après
    suikoden posted the 06/20/2019 at 07:51 AM
    nightwing Merci pour ton soutien/tes conseils !

    Je suis effectivement conscient que j'evolue pas professionnellement actuellement et pour en avoir parle à ma cheffe direct hier, elle m'a sorti exactement ça, elle comprenait mon souhait, et d'elle meme m'a dit qu'elle se doutait que par rapport à mes etudes (BTS Design Graphique) ça correspondait pas à mes attentes.
    Elle m'a promis de garder l'info tant que j'en parle pas a nos responsables et que je prenne ma décision.

    Pour les missions je t'avoue que je flippe à l'idée de pas savoir bien me vendre et mal choisir mes boulot, penser pouvoir faire quelquechose et me rendre compte que je me suis surevalué (bon ça peut de chance) ou ne pas oser prendre des boulot à ma porté de peur de pas en être capable.

    Cela dit tu as raison qu'à terme je me ferai des contacts d'autant plus que j'ai pas mal d'anciens camarades de classe en freelance que je pourrai eventuellement contacter pour des conseils et/ou peut-etre leur demander des contacts.

    Pour le dernier point j'y ai pense effectivement, je me dis que si j'ai 2 ans de chomage, ca me laisse le temps de me lancer/decouvrir, je suis encore jeune et peut toujours retrouver du taff. Et comme tu dis j'aurai pris d el'expérience et pourrait prétendre à davantage qu'avec mon boulot d'éxé actuel.

    Je vais essayer comme tu dis de préparer au max ma "reconversion", d'autant plus que si ma demande de rupture conventionnelle est accepter j'aurai des indémnités que je pourrai mettre de côté pour les imprévus.

    La je vais me mettre sur mon site/portfolio et compagnie pendant mes vacances et me remettre un peu dans le bain de certains choses que j'ai un peu perdu (créa, webdesign et co).

    En tout cas merci beaucoup pour ton post
    godson posted the 06/20/2019 at 08:22 AM
    Bonne chance à toi.
    Je suis pas dans ton domaine mais sache les choses suivantes :
    Tu peux cumuler le statut auto entrepreneur et le statut salarié si tu as un minimum temps et dans une certaine limite de revenu.

    Le statut dauto entrepreneur te permet de toucher ton allocation chômage.
    En fait tu as 2 choix :
    - Soit tu touches ton allocation mensuellement
    - Soit une partie peut-être versée pour la création début entreprise.

    Pour la mutuelle, si tu es seule et avec aucun enfant à charge les mutuelles ne sont pas très cher.

    Bon courage et tient nous au courant si tu sautes le pas.
    pyrogas posted the 06/20/2019 at 08:32 AM
    Yosh !
    Je me revois totalement à travers ton article et je comprends tes peurs. Je vais essayer de te faire un petit résumé de ce qui s'est passé de mon coté...

    Tout d'abord, j'étais comme toi. J'avais un boulot dans la vente (au début pas trop mal...pas incroyable non plus mais ça passait) et j'attendais le bon moment pour partir et vivre de mon art. Puis au fil des années, j'ai totalement craqué. J'ai passé 6 ans dans la même boite avec facile deux années où j'avais la boule au ventre en allant travailler. Chaque journée était un calvaire, je me sentais comme menotté, emprisonné par mon boulot avec des chefs à vomir par terre. Bref, je vivais littéralement un enfer.
    Comme toi, je suis un artiste (dans le concept art) et j'ai longtemps hésité à franchir le cap. Je me suis naturellement dit : Et si je ne trouvais pas de contrat ? Et si je n'arrivai pas à produire correctement ? Et si ça, ça et si.Il est vrai que notre CDI nous offre un salaire mensuellement, avec peut être des avantages (tickets resto, primes, ...) mais en contre partie, ce travail me bouffait, me gâchait la vie. Avec 5 pauvres semaines de vacances pour 11 mois de souffrance non-stop. Non, ça n'en valait vraiment pas la peine.

    Pendant 2 ans je me suis battu pour survivre face à tout ça jusqu'au jour où (fallait bien que ça arrive) j'ai totalement craqué et je me suis barré. Ce jour qui a sonné comme le jour de ma liberté. Une sensation incroyable, j'étais LIBRE ! Et étrangement, tous les événements ont coulé de source. J'ai travaillé mon portfolio à 200%, j'ai rencontré des gens incroyable, j'ai appris énormément de chose techniquement parlant (donc j'ai pu me rendre compte d'une progression assez significative dans mes travaux !) et je me suis ouvert à l’international.

    Que s'est-il vraiment passé depuis mon départ ? Grosso modo, j'ai pris soin de moi, du temps que j'avais, à profiter de la vie et à travailler mes artworks à fond. Avec ce rythme sans pression, les contrats sont tombé extrêmement vite. Au début c'était assez gentil, puis plus les mois passaient, plus les contrats étaient incroyable ! Et il s'est passé des choses totalement folles depuis ! J'ai pu travailler sur un projet Castlevania, je travaille actuellement sur un jeu AAA en tant que concept artist et j'ai aussi eu une occasion pour partir à l'étranger pour travailler sur des films disney (même si celui là, ça ne s'est pas réalisé sur la fin mais, quand même ! Quand on vient te demander de venir rejoindre le département artistique, c'est une nouvelle tout simplement incroyable !!)

    En résumé, je ne regrette absolument rien. Cela fait 1 an que j'ai quitté mon ancien boulot et je me demande pourquoi j'ai attendu aussi longtemps à moisir là-bas alors que... ça devrait pourtant être simple. Si tu n'aimes pas ton boulot, quitte le. Le chômage est la pour te protéger dans tes débuts. Surtout que dans notre secteur, nous avons la chance de pouvoir trouver du boulot non pas par nos études/exp, mais par notre portfolio. Si tu bosses bien là-dessus, tu trouveras. Fais ce qui te fait plaisir, ce qui te fait vibrer et go for it. Si tu y mets du tien, tu vas forcément trouver des trucs tout simplement géniaux !

    Evidemment, je ne cache pas que mon meilleur ami (My LiTlLe BwOoO) m'a énormément accompagné sur ma démission (et tout le reste de ma vie d'ailleurs) car on vivait le même calvaire simultanément. Avoir une personne proche qui est là pour t'encourager rend les choses beaucoup plus facile.

    N'oublie pas qu'on a qu'une vie et que le temps passe très vite. Profites et devient la personne que tu souhaites devenir.

    Crois en toi et n'oublies pas que du travail, il y en a partout dans le monde pour nous !

    Tiens bon !
    nightwing posted the 06/20/2019 at 08:46 AM
    Suikoden Tu vois le commentaire de Pyrogas, c'est un très joli exemple également. Beaucoup d'amis qui étaient dans la même situation ont franchis le cap, et ils ne regrettent pas.

    Travaille ton portefolio, prépare bien ton dépare, fait plein de projets persos, si t'es bien motivé, ça ne sera pas dur

    J'avais également du mal à me vendre au début, mais au fil du temps, ton expérience parle pour toi tout seul. Aujourd'hui, plus aucun problème.

    Le plus gros conseil que je peux te donner pour bien réussir ta transition CDI -> entrepreneur, c'est d'apprendre à gérer ton argent. Moi ce que je fais, peu importe ce que je gagne au mois, je me prend toujours le même salaire. Un petit salaire qui me permet de vivre correctement. Le reste c'est dans la boite, pour gérer les imprévus, les maladies et surtout, pour m'acheter du temps libre. Mais ça tu le comprendras qu'une fois que tu passeras le cap
    suikoden posted the 06/20/2019 at 10:54 AM
    godson Merci pour le sinfos

    Pour le cumul, c'est effectivement ce que je compte faire au debut, pour pas me mettre trop de pression d'un coup.

    J'etais effectivement au courant pour le chomage, d'ou mon choix de rupture conventionnelle, si possible. Mais je prefere mensuellement, c'est plus "sur" que d'avoir beaucoup d'un coup et de mal gerer.
    J'ai pas vraiment de depense a prevoir pour le lancement de mon activite, j'ai le materiel et les logiciels deja si besoin (et de maniere legale ^^)

    Pour la mutuelle ca me rassure en effet apres c'est surtout que j'avais une tres bonne mutuelle la ou je suis en terme de prise en charge.

    Merci en tout cas de tes infos !
    suikoden posted the 06/20/2019 at 11:04 AM
    pyrogas & nightwing

    Merci beaucoup pour ton temoignage Pyrogas, ca me rassure totalement et effectivement je me retrouve dans ta situation d'avant.
    Et comme toi j'ai les meme peurs que tu as eu.

    Y'a aussi des situations qui font que je me dis que j'ai pas envie de passer ma vie bloque dans un bureau a faire un boulot "par defaut" moi qui avant me disait "mon boulot me permet de vivre et me faire plaisir et a cote de ferai autre chose". Sauf que dans les fait...tu as jamais envie de faire autre chose, par manque de temps, par fatigue,...

    J'ai une ami qui m'a toujours poussee a aller dans cette direction et a chaque fois je me trouvais des excuses et effectivement c'est parce que j'avais peur. Et beaucoup de mes amis me soutiennent dans cette demarches et me poussent depuis quelques mois a franchir le pas...

    En tout cas merci de ton soutien ca me conforte dans l'idee, et me donnes d'autant plus d'argument fasse aux personnes qui vont tenter de me convaincre du contraire...

    nightwing
    Ouais clairement ca me rassure de lire ce genre de choses.
    Je compte bien me preparer avant de franchir le pas comme tu dis. Je suis en train de refaire mon identite visuelle de ma chaine YT/Twitch, et j'ai propose a des potes streamer de leur realiser des truc pour pouvoir les integrer a mon portefolio et avoir quelquechose qui ne vienne pas de moi.

    Pour l'argent tu as tout a faire raison, et merci pour ton exemple, c'est ce que je comptais faire, car me connaissant je peux vite etre tente.
    J'avais commence a me mettre de l'argent de cote pour ma chaine, pour justement pas piocher dans mes revenus, j'ai profite des primes et actions que j'ai revendu de la boite ou je bosse.

    J'avais eu le meme raisonnement que toi en me disant "je touche plus a mon salaire pour acheter des truc pour ma chaine".

    En tout cas merci les gars
    Ouais
    suzukube posted the 06/20/2019 at 11:56 AM
    Hello. Suikoden

    Je me retrouve à travers ce que tu dis. J'ai passé 11 ans dans la même boite, mauvaise reconnaissance de mon travail, et surtout une polyvalence qui fait que tous les matins, je n'avais aucune idée de ce que j'allais faire de la journée (administrateur système, assistance utilisateur, infographiste, maquettiste, développeur web, assistance téléphonique, sav, rédaction de document et de contenu...).

    Ca me bouffait toute ma vie, 39 h par semaine. et j'ai créé Otakugame.fr. Otakugame.fr a rapidement occupé une grande partie de ma vie, au point de n'avoir plus un seul jour pour moi. Les soirées sur Otakugame.Fr, les journées au travail, les week-end sur Otakugame.fr... Les revenus du sites représentaient environ 1/4 de mes revenus globaux.

    Puis, un jour, j'en pouvais plus, j'vois ma vie défiler à faire, la majorité du temps, des tâches qui m'exaspèrent et que je déteste. J'ai donc décidé de demander un temps partiel, quitte à, si c'était refusé, démissionner.

    Et tu sais quoi ?

    C'est la meilleure décision de ma vie. Pouvoir gérer mon temps comme je le veux. C'est juste génial. Je gagne moins d'argent qu'avant. Beaucoup moins (environ -33%). Mais ce que je gagne, j'en suis tellement fier ^^ !

    Dernièrement, je me suis mis sur Malt.fr : https://www.malt.fr/profile/gregorychabal?q=Webdesigner&as=t&searchid=5d0b7427ecd11e0008df5ed6 .

    C'est une toute nouvelle expérience que j'adore ! Les clients sont expérimentés, savent ce qu'ils veulent et laissent, pour la plupart, une grande créativité aux créateurs.

    En un mot comme en 100 : j'aurais du faire ça avant. Pour la retraite, la mutuelle et compagnie : tant pis. J'vais pas attendre d'avoir 60 ans pour profiter de ma vie...
    suikoden posted the 06/20/2019 at 12:19 PM
    Salut suzukube !
    Je sais pas pourquoi j'etais sur que tu interviendrai

    Bah comme pour les autres, ce que tu me dis me conforte encore dans l'idee, ton ressenti est justement le sentiment que je "supposait" possible. Et du coup tu me le confime.

    Pareil une copine m'a raconte que grace au freelance, elle gerait son argent differemment, elle avait genre un gros client qui suffisait a la faire vivre, et elle pouvait gerer son temps libre entre ses passions et en profiter pour voyager. Et quand elle m'a dit ça franchement ça faisait rever.

    Elle m'a aussi dit que c'etait pas toujours tout rose mais qu'elle avait adorait cette situation et que quand elle aura fini ses projets elle se remettrait à son compte.

    Concernant malt, je connais, j'ai un pote qui m'en a parle et depuis c'est marrant tout le monde m'en parle. Je pensais justement me servir de ces nouveaux moyens a notre disposition pour pouvoir me faire une place.

    Et comme toi j'aimerai me consacrer à quelquechose à côté sans perdre mon temps dans un test que j'aime pas...

    Merci à toi aussi donc pour ton avis !
    jaysennnin posted the 06/20/2019 at 01:45 PM
    en temps que freelance et consultant en communication visuelle depuis fort longtemps, je peux juste te dire qu'on t'envie d'être ton propre patron jusqu'à ce que la fin du mois arrive
    suikoden posted the 06/20/2019 at 07:41 PM
    Comment ça "jusqu'a ce que la fin du mois arrive" jaysennnin ?
    suzukube posted the 06/20/2019 at 09:50 PM
    suikoden jaysennnin Je pense qu'il parle de la paye. Elle est irrégulière. Si tu es du genre à ne pas mettre de coté, et à vivre chaque moi avec exactement ton salaire et que sur ton banque en banque, chaque mois, il te reste genre 100 € sur le compte en banque, c'est extrêmement compliqué d'être freelance.

    Il faut profiter des moments "fast", ce qui peut augmenter ta charge de travail, pour profiter de moment "slow".

    Moi par exemple :

    hier j'ai travaillé de 8h30 à 13h30, puis de 14h à 20h, pour un CA de 262 €.

    Aujourd'hui, j'ai travaillé de 8h30 à 13h30 + 1h de Stream à 16h sur My Friend Pedro (qui me rapporte 0 €, je n'ai pas une communauté de fou ou des dons). CA : 60 €.

    Le truc, c'est que du coup je "récupère" mes heures d'hier aujourd'hui, mais ça impacte sur mes revenus.

    Ce n'est pas forcément une mauvaise chose ! Juste qu'il faut gérer son temps ET son argent. Par exemple, tu peux très bien partir au Japon 3 mois et ne "rien" glander, sache juste que tu n'auras pas de revenus pendant ce temps. Mais ca se gère. Si t'es Youtuber (par exemple), tu peux créer des vidéos d'avance = tu bosses comme un taré meme tes week end quelques jours avant.

    Donc pour en revenir à la fin du mois :
    - T'aura des mois "difficile"
    - T'auras des mois "de folie"

    Donc faut "apprendre" à gérer ça et faire des concession ^_^
    jaysennnin posted the 06/20/2019 at 11:00 PM
    suikoden
    c'est exactement comme suzukube l'a dit, il faut avoir certaines compétences en gestion, et changer de mode de vie plus ou moins, si tu te lances dans le freelance en ayant des réflexes de "salarié" où ton revenu est garantie chaque mois quoique tu fasses, que tu aies bossé ou non, eh bien je vais te dire que c'est perdu d'avance, parce que tu risques de te heurter très fort à la dure réalité du terrain, qui est no pain, no gain.

    Si tu ne bosses pas, ou que tu bosses, et n'est pas rapidement payé, tu vas devoir faire face à des situations de galère, il faut donc apprendre à gérer rationnellement son argent et faire des projections et prévisions, et le plus difficile dans le tout, est de pouvoir établir un fonds de roulement quoi qu'il arrive et pour les cas de coup dur, tu peux par exemple, avoir des problèmes de santé et même d'autres genre de problèmes (personnels) qui vont t'empêcher de travailler, et donc générer du revenu, ce qui n'était pas le cas quand tu étais salarié.

    Je n'essaie pas de te décourager, j'essaie juste de te dire sans langue de bois le genre de situations auxquelles tu seras confronté, ah oui, première règle primordiale, ne pas confondre chiffre d'affaires et bénéfice, une des choses les plus difficiles au début, si tu n'es pas expérimenté sera de définir ton ratio, revenu / temps / rentabilité.

    Je t'explique on peut te proposer un projet payé à 1500 euros, ce qui a l'air d'être une jolie somme, mais qui dans l’exécution peut te prendre jusqu'à 6 mois, entre les retours du client, les modifs etc, et peut même empiéter sur le temps dont tu disposes pour pouvoir bosser sur d'autre projets, ce qui au final devient une mauvaise affaire et tu auras pas gagné grand chose (à peu près 250 eur /mois) .
    En contrepartie on peut te proposer un petit truc à 100 eur, mais tu es pas emballé par le montant vu ton expérience et ton expertise, mais quand tu évalues le temps mis dessus, ça te prendra 1H à tout casser livraison comprise, eh bien vaut mieux foncer dessus, parce que ça te fait 100 euros rapidement gagner et ça te libère du temps pour d'autres projets, et il suffit que tu en ais 5 ou 6 comme ça par mois, pour avoir un minimum de rentabilité. Il faut donc avoir beaucoup de sang froid et ne pas s'emballer sur les montant pour pouvoir bien jauger les différents projets.

    Ah oui, dernière chose, il faut souvent pouvoir évaluer les "coûts cachés" on y pense rarement, mais quand on est salarié pour une entreprise, il y a des charges dont on ne tient pas compte, car pris en charge par l'entreprise, il faut donc savoir évaluer un potentiel client pour voir si il va te générer des dépenses non maîtrisées, par exemple il y a certains clients qui n'aiment pas travailler par mail, donc tu vas devoir te déplacer à chaque présentation, modification (€€€) ensuite, vu qu'ils n'aiment pas les mails, tu vas devoir faire des impressions, ce qui a un coût aussi, ça fait partie des "coûts cachés" dont on ne tient pas compte quand on débute mais qui peuvent sérieusement entamer ta marge bénéficiaire.

    Sinon pour ceux qui veulent se lancer en free (comme toi), plutôt que de faire directement le grand saut, je préfère qu'ils passent d'abord par une solution intermédiaire (travail à mi-temps, télétravail) pour voir si ça leur convient, ils pourront taffer sur leur temps libre tout en ne sacrifiant pas totalement leur sécurité financière, et si au fil du temps le travail en free commence à prendre le dessus aussi bien financièrement qu'en temps sur le régulier ( à mi temps ou télétravail) ils peuvent se lancer directement.

    Voilà j'espère que ces quelques conseils vont t'aider. j'espère ne pas avoir été trop long
    minicupi posted the 06/21/2019 at 05:11 AM
    Le chomage te protege, profites en.
    En plus tu vis dans un metier ou ton cv c'est ton portfolio.

    Dans le pire du pire des cas, tu reste au chomage mais tu perd ton ulcere et tes angoisse du taf....tu trouve pas de client et tu doit retourner dans une grosse boite donc au final...dans le pire des cas tu retourne a l'etat actuel.

    Alors lance toi, ca sera comme n'importe quelle autre personne en auto entrepreneur. Au debut ca ne sera pas simple mais l'elan d'etre enfin libre te poussera a te sortir les doigt. T'arrivera a trouver ton premier client, qui en amenera un autre, et en moins de temps qu'ill faudra pour t'en rendre compte, t'aura deja trop de client par rapport a ce que tu peux faire, et la tu pourra te permettre de monter les prix ou de choisir celui qui te plait le plus.

    Les grosse entreprise assurent la sécurité, mais au contrecoup de l'asservissement. Si ca te pese trop alors c'est que tu n'es pas fait pour ca, pourquoi se forcer. Tu vis dans un monde ou t'a chomage/aide/internet et meme des societe qui t'aider a trouver du client juste en montrant ton talent et en attendant qu'ils viennent a toi.

    De mon point de vue, a part la sécurité financiere, t'a vraiment rien a perdre et tout a y gagner.

    Au final t'a qu'une seule question a te poser. Est ceque tu est du genre a vouloir poser ton cul pepere pres du radiateur. Ou est ce que tu aime tellement ce que tu fait que meme hors job tu en fait par passion.

    Dans le premier cas choisit la grosse entreprise dans le deuxieme l'autoentrepreneur.

    metaphoriquement parlant c'est comme toutes les premiere fois. T'a peur de l'inconnu mais une fois que t'es lancé t'y prends gout.