« Jouis et fais jouir, sans faire de mal ni à toi, ni à personne, voilà je crois, toute la morale »
    tags :
    1
    Like
    Who likes this ?
    op4
    posted the 06/27/2020 at 01:02 PM by nicolasgourry
    comments (4)
    op4 posted the 06/27/2020 at 01:56 PM
    Je savais que ce serait ce morceau...
    anakaris posted the 06/27/2020 at 03:47 PM
    Épique, racé, inspiré, osé.

    Ca fait des années que le cinéma en terme de musique est tiède, timide, se repose sur ses acquis, use et abuse des grosses cordes dictées par les 2-3 même compositeurs reconnus mondialement (oui, c'est de toi que je parle Hans Zimmer et de tes musiques réchauffées au micro-onde depuis 20 ans là).

    Aujourd'hui c'est évidemment plus facile de tenter de donner une identité à ton film et sa bande-son simplement en rachetant à tour de bras le catalogue d'un groupe pour faire genre (Queen pour Suicide Squad, les musiques diverses de soul/funk des années 70 des Gardiens de la Galaxie etc) que de composer de l'original qui restera en tête même 20 ans plus tard.
    nicolasgourry posted the 06/27/2020 at 03:55 PM
    anakaris "Épique, racé, inspiré, osé." audacieux ^^
    anakaris posted the 06/27/2020 at 04:07 PM
    nicolasgourry mot extrêmement juste, bien joué.

    Parce que au début, Rocky I et II était dominés par des musiques de type orchestrale, la touche de Bill Conti est formidable. Ensuite, le III est guidé par du hard rock (merci Survivor) quand bien même Bill Conti est toujours là (la très mélancolique "Mickey" par exemple) mais effectivement, injecté des musiques électronique comme Dicola l'a fait avec Rocky IV, c'était audacieux !