masharu > blog
    tags : sega sonic the hedgehog
    0
    Like
    Who likes this ?
    posted the 01/07/2022 at 01:11 PM by masharu
    comments (20)
    feignasse posted the 01/07/2022 at 01:17 PM
    C'est nul, mon dieu... acheter des .jpeg bordel.
    escobar posted the 01/07/2022 at 01:18 PM
    feignasse tant que des cons achèteront pleins d'éditeur le feront
    newtechnix posted the 01/07/2022 at 01:26 PM
    J'ai vu un exemple de truc NFt vendu par Konami et comment dire:



    sérieux même un bras cassé peut offrir le même truc. Ils essaient de créer un marché de l'art du JV mais comme le JV est avant tout un business avant d'être un art cela coince un peu dans leur démarche.

    Vendre un casque ou une épée numéroté dans un jeu. genre qu'on pourrait revendre à un autre joueur
    sussudio posted the 01/07/2022 at 01:30 PM
    escobar N'insulte pas mon pote suzukube

    Plus sérieusement, je sent qu'il va y avoir de grosses dérives avec les NFT, surtout dans le secteur du jeu vidéo.

    Autant je trouve génial le concept de vendre ses jeux démat (avec la plate-forme Ultra ou Robocash) car chaque exemplaire est unique mais autant avec ces histoires d'images ou objets uniques c'est WTF.
    gonzales posted the 01/07/2022 at 01:45 PM
    Sega disparaitra donc
    armando posted the 01/07/2022 at 01:56 PM
    On vit une époque formidable
    micablo posted the 01/07/2022 at 02:06 PM
    Si ils font machine arrière, c'est que le pognon n'était pas au rendez-vous et c'est déjà une bonne nouvelle même si c'est malheureusement loin d'être fini.

    Rien que pour l'aspect écologique, ça aurait dû rester une idée morte née, surtout maintenant que la catastrophe climatique qui nous sort du nez est incontestable (par les gens qui ont plus de 2 de QI, évidemment).
    kikoo31 posted the 01/07/2022 at 05:47 PM
    suzukube posted the 01/07/2022 at 07:21 PM
    sussudio Ah ah !

    Les NFT ne sont pas débiles, loin de là.

    Dans le cas de Konami, si on te vend REELLEMENT la licence des musiques de Castlevania (par exemple) et que tu acquiers les droits d'auteur avec possibilité de les revendre (ou de les utiliser), bien sûr que c'est une chose avec un sens.

    Mais là, je suppose que ce n'est pas le cas (t'es propriétaire de la musique, mais je suppose pas des droits), du coup, ça pue quand même le côté "comment on fait pour gagner de la tune avec nos vieilles licences + NFT".

    Mais j'y crois aux NFT, même si le Bitcoin Continue de se casser la gueule et ça, CA ME FAIT CHIER j'investis TOUJOURS au mauvais moment !
    suzukube posted the 01/07/2022 at 07:30 PM
    sussudio Si cela t'intéresse, la démarche de SEGA voudrait aller dans le sens de la rémunération des joueurs créateurs. Il y en a très peu sur Gamekyo, donc la démarche ne va pas être comprise.

    Mais pour SEGA, si en tant que joueur tu peux créer quelque chose (pense à Dreams) et que l'oeuvre que tu as créé dans Dream peut être vendue, et que la personne à qui tu l'as vendue peut elle aussi la revendre, avec un pourcentage pour la plateforme (SEGA), mais aussi pour le créateur originel du niveau, l'écosystème peut être très sain. Le problème que SEGA a, c'est que la communauté gaming ne semble pas prête à accepter cela et c'est perçu de façon ultra négative, donc ils se posent la question de si c'est une chose à faire.

    Personnellement, je pense que SEGA n'a aucun jeu avec la carrure necessaire à cela. Je pense que des jeux comme Fortnite (avec le mode créatif), Minecraft (avec les superbes œuvres que j'ai vu dans ce jeu) ou Dreams s'y pretent mieux (encore que pour Dreams, le mec qui a fait un clone de Super Mario et qui voit son jeu être supprimé, t'en fait quoi de son NFT).

    cc Gauffreman ça pourrait l'intéresser !
    suzukube posted the 01/07/2022 at 07:36 PM
    sussudio Et dans un système classique ça ne fonctionne pas, car :
    - Soit tu donnes la possibilité au créateur de vendre directement son œuvre autant de fois qu'il le veut (comme Steam, contre des euros), sachant qu'il peut revendre à l'infini son œuvre et qu'elle sera donc toujours sa propriété (sauf signature d'un contrat de cession etc).
    - Soit tu donnes au joueur la possibilité de vendre 1 seule fois son oeuvre, mais une fois vendue, rien n'empêche à tous les autres acheteurs de revendre sous plusieurs comptes ce même code, puisqu'un code informatique ne possède aucune unicité...

    Les NFT permettent d'avoir un objet unique. Dont les droits sont transférable (à ne pas confondre avec les bitcoins, qui eux sont justement interchangeable ah ah ah).

    Et dernier point : Je ne pense pas qu'on soit obligé d'adosser une monnaie physique à une crypto (ou NFT). Donc il se peut très bien que ta rémunération soit comme les vbucks : tu peux en acheter, mais tu ne peux pas retransformer tes NFT en monnaie physique (mais SEGA parle de rémunération donc logiquement ça va dans les 2 sens).
    suzukube posted the 01/07/2022 at 07:38 PM
    sussudio Sinon pour les objets, ils ne sont pas obligé d'être uniques.

    Regarde Fortnite.

    Cela permettrait simplement de donner des propriétaires à chaque exemplaire de skins déjà vendu.

    Cela veut dire que tu pourrais par exemple transférer la propriété de ton skin à un autre joueur. Et dans le code de ce skin on verrait l'historique de tout ceux qui ont possédé ce skin. Et ça pourrait très bien être entièrement gratuit =o)

    Et si c'est payant, certains Skins sont plus rare que d'autres, donc sur une place de marché, certains coutent plus chers que d'autres.

    Tu payerais combien pour mon skin de Chun-Li ?
    suzukube posted the 01/07/2022 at 07:43 PM
    sussudio Mais comme tu dis, Ubisoft a déconné. Dans leur approche, au lieu de mettre en vente un objet unique (un skin que seul TOI tu as), quitte à le mettre à 100 € le skin (unique), sachant que toi tu peux derrière le revendre le prix que tu veux (100 €, 1000 €, 10 €), les mecs ont réussi à associer le pire des 2 mondes :

    Des skins commun à tout le monde, à débloquer contre des centaines d'heures de jeu, avec pour seul différenciation un numéro parce que c'est rapide à produire, dans l'espoir que les gens reviennent jouer à Breakpoints en espérant avoir des skins que des dégénérés vont acheter plusieurs milliers d'euros

    A part peut être le skin #001 (et encore), je doute que ça ait une quelconque valeur. Surtout que les skins sont visuellement dégueulasses -_- !
    masharu posted the 01/07/2022 at 07:46 PM
    suzukube J'ai déjà expliqué hier sur l'article en home, non comme c'est indiqué dans chaque item que Konami vends, tu n'acquières pas la licence sur la musique ou l'image donc tu ne peux pas derrière réutiliser à des fins commerciale. Ce que tu achète, c'est le NFT avec la donnée de la musique ou l'artwork, mais pas la musique ou l'artwork.
    suzukube posted the 01/07/2022 at 07:52 PM
    masharu Merci pour l'explication, donc comme je le pensais, c'est uniquement mercantile de la part de Konami qui cherche juste à se faire du fric sur ses vieilles licences sans même vraiment comprendre le fondement des NFT.

    Ca fait plus "Regardez les actionnaires on est hype on utilise des NFT" que réelle volonté de proposer un truc.

    NDLR : Ca serait pas forcément positif (imagine un mec achète les droits d'une musique et commence à aller striker toutes les vidéos Youtube contenant cette musique), mais au moins ça aurait un sens.

    On verra si ça se vendra les truc de Konami -_- !
    gauffreman posted the 01/07/2022 at 10:17 PM
    suzukube Ah ba les devs de Media Molecule sont très hostiles aux NFT donc je serais très surpris que ça puisse arriver sur dreams. En revanche ils réfléchissent à d'autre système de rémunération, mais c'est pas forcément dit que ça arrive un jour non plus.

    Perso je trouve que les NFT sont une aberration, ça va à l'encontre même de ce que représente le format numérique, ce n'est certainement pas voué à rémunérer les créateurs mais les spéculateurs et écologiquement c'est de la merde, c'est clairement faire tourner des serveurs pour du vent.
    kadaj68800 posted the 01/07/2022 at 11:01 PM
    masharu en gros t'achètes à un tarif de fdp un mp3 ou jpeg....
    suzukube posted the 01/08/2022 at 03:50 AM
    gauffreman Les NFT ne fixent pas les prix, mais les utilisateurs !

    Exemple : Un Steam NFT.

    L'éditeur vend son jeu 19,99 €. Mais par contre il gagne 10% des futures reventes de ce même jeu par les joueurs.

    Si un joueur vend son exemplaire 199 € (par exemple), faudrait être débile pour l'acheter alors que tu peux l'acheter chez l'éditeur et être le premier proprio pour 19,99 €.

    Du coup, il faudrait pour que tu vendes ton jeu le vendre au prix de l'éditeur OU moins cher.

    Bon le problème, c'est que à un instant T, y'a un certains nombre d'exemplaire dispos, donc le temps d'en miner, il se peut que l'éditeur soit en rupture et que tu doives acheter ton jeu "d'occasion" ^^.

    En réalité, c'est l'application du marché physique au démat', et c'était ceux que les joueurs demandaient (revendre leurs jeux), et ça ne pourra pas se passer dans les Blockchain ça =o)
    suzukube posted the 01/08/2022 at 04:01 AM
    gauffreman Mais je comprends les réticences vu les abus qu'il y a (techniquement le Bitcoin à 60.000 € c'est de l'abus aussi).
    gauffreman posted the 01/08/2022 at 12:58 PM
    suzukube c'est justement pour ça que je trouve le truc aberrant.

    Dans le monde réel on nie le fait que les ressources sont finies et limitées dans le but de gardé l'illusion d'un marché infini. Le numérique lui est par essence dupliquable à volonté mais avec les nft on veut le rendre limité pour créé un marché illusoire, c'est un foutu non sens... Juste à un moment fait arrêter de livrer le monde à des marchands fous.

    Après je ne dis pas que les NFT ne proposent aucune utilisation intéressante, mais ça ouvre la porte à tellement de dérives.