opthomas > blog
    tags : video joker christopher nolan dc comics méchant essai victime vilain la chaine de p.a.u.l. todd phillips
    1
    Like
    Who likes this ?
    playstation2008
    posted the 06/28/2020 at 08:22 PM by opthomas
    comments (22)
    octobar posted the 06/28/2020 at 08:29 PM
    Orange mécanique
    opthomas posted the 06/28/2020 at 08:38 PM
    octobar Une référence assurément. Film que je n'ai pas vu personnellement pas fan de Kubrick et de ses films dont l'excès de violence soit physique ou moral sont disons pas ma tasse de thé.
    coopper posted the 06/28/2020 at 08:42 PM
    Mindhunter reste assez fascinant sur cette question, avec la prise de conscience que la société et ses moeurs peuvent produire des tueurs en série alors qu'avant on ne pouvait le concevoir.
    chronokami posted the 06/28/2020 at 08:46 PM
    très bien documentée cette vidéo, à voir !
    fablus posted the 06/28/2020 at 08:46 PM
    Tout ce pourquoi je n'ai pas aimé le film Joker. Arthur Fleck est un mec sympa avec un handicap et pas un fou furieux comme dans la mythologie Batman... Sa transformation est due à une cause exogène. Sa position de victime tout le long du film m'a vraiment déplu...
    opthomas posted the 06/28/2020 at 08:52 PM
    fablus Faut admettre que le film à quand même eu un énorme succès donc du coup des gens on trouvé écho à ce Joker et au personnage.
    shambala93 posted the 06/28/2020 at 09:25 PM
    fablus
    C’est à l’image de notre époque en Occident. Une sorte de fascination pour le criminel. Ça remonte à Claude Gueux ou le dernier jour d’un condamné chez Hugo .
    gunstarred posted the 06/28/2020 at 10:03 PM
    Le film est sympa, mais pas fan de comment Le Joker devient Le Joker dans ce film.
    raioh posted the 06/28/2020 at 10:07 PM
    Fablus : Joker est pas un fou furieux avant de tomber dans la cuve, hein.
    C'est une origin story, les concepts et le devenir sont clairement là.
    aym posted the 06/29/2020 at 02:51 AM
    fablus La même.
    weldar posted the 06/29/2020 at 04:27 AM
    Sans mater la vidéo (et je me souviens d'une analyse du même genre qui mettait en avant la volonté de provoquer une haine "anti riche"), le personnage fait effectivement echo par les temps qui courent par un rejet constant de la société qu'on place toujours comme responsable de nos échecs.
    Si je trouve l'interprétation du Joker intéressante et que le film possède un certain nombre de lectures d'où justement que le Joker n'est pas forcément une simple victime, je reste déçu que le film soit souvent interprété comme un catalyseur pour calmer des frustrations.
    shao posted the 06/29/2020 at 05:55 AM
    On est le produit de notre environnement additionné à notre propre personnalité.
    Le Joker est autant une victime de la société qu'une victime de sa propre folie. Je pense effectivement que dans le film, la société à été très injuste avec lui. Cela dit, je pense aussi que ça n'était qu'une question de temps avant qu'il ne succombe à la folie et que ça serait arrivé quoiqu'il arrive. Parce qu'il reste, quoiqu'il arrive, quelqu'un de très instable. Quelqu'un qui ne sait pas faire fasse à la frustration, qui ne sait pas l'affronter. Pour moi, il ne fait aucun doute qu'il aurait succombé même si la société avait été plus juste avec lui. La société à juste accéléré le processus. Cela dit, cela ne veut pas dire que la société n'y ait pour rien. Elle aurait pu faire quelque chose au moins, pour le contenir. Pour éviter qu'on en arrive à tous ces crimes.

    Là où j'aime beaucoup le film c'est qu'il te fait justement ressentir des choses très contradictoire dans l'approche du personnage selon moi. On sait qu'il a vécu des choses horribles dans sa vie. Et c'est en parti pour ça qu'on pourrait avoir de l'empathie pour lui. Cela dit, on sait aussi qu'il est juste fou allié et qu'il pourrait très bien avoir sa place dans les séries "Esprits Criminel" ou "Mind Hunter" en tant que gros psychopathe.

    Un film que j'ai énormément apprécié pour ma part.
    kujotaro posted the 06/29/2020 at 06:00 AM
    Première information. Le Joker n'a jamais été un fou furieux. Il le devient en craquant suite à de nombreuses choses qui lui arrivent au cours de sa vie.

    Deuxième informaiton. Dans les comics il y a des histoires alternatives.

    Sinon merci pour la vidéo je la regarderai plus tard.
    shao posted the 06/29/2020 at 06:18 AM
    kujotaro
    Peut-être pas fou furieux mais il était clairement fou dès le début. On parle d'une personne qui de base, confondait fantasme et réalité (sa relation avec sa voisine noir).
    chaosad posted the 06/29/2020 at 10:09 AM
    Je l'ai poncé sa chaîne, j'aime bien ce youtubeur
    coldy posted the 06/29/2020 at 11:02 AM
    Mais, fou ça veut dire quoi ?

    La société n’est elle pas folle ?

    Les humains ne sont ils pas déjà destinés à la folie. Ayant pour eux des capacités de réflexions qui les tortures et créer de nombreuses névroses de leur condition « d’Être définit », mais qui ouvre dans le même temps dès leur naissance la boite de pandore des questionnements existentiels sans limite et pourtant si limités dans leurs possibilités de connaissances de "la réalité" absolue.

    Seul l’art semble "évidemment" cathartique pour "l’homme". Quand au reste pour vivre en cohérence et trouver une certaine paix intérieur durable, il reste la bienfaisance (humanisme) ou le choix du rien (Nihilisme).
    opthomas posted the 06/29/2020 at 12:13 PM
    coldy Selon le Larousse

    fou, folle / adjectif / définition: Qui a perdu la raison, qui est atteint de troubles mentaux : Être à moitié fou.

    Dont le comportement est extravagant, déraisonnable, imprudent ou malavisé : Un automobiliste fou l'a renversé.

    Qui est hors de soi, très énervé, à bout de nerfs : Un homme fou de colère.

    Qui indique un dérèglement mental : Un regard fou.

    Qui est contraire à la raison, à la sagesse, à la prudence : De folles pensées.

    Se dit d'un véhicule dont le conducteur a perdu le contrôle, d'un appareil dont le mécanisme est déréglé : Le camion fou dévalait la pente.

    Se dit d'un mécanisme libre de tourner sur l'arbre qui le porte : Roue folle, poulie folle.

    Qui se manifeste avec une très grande force, qui est fait avec beaucoup de fougue, d'intensité : Une terreur folle.

    Indique une quantité, une intensité, un degré extrêmes : Coûter un prix fou. Il y a un monde fou !

    Qui éprouve un sentiment à un degré extrême : Être fou de joie.

    Qui affectionne, aime énormément quelque chose ou quelqu'un et, en particulier, qui est très épris, très amoureux de quelqu'un : Il est fou de sa femme.

    Le terme revêt comme tu peux le voir plusieurs signification ^^

    shao kujotaro weldar Mais du coup est-ce que nos sociétés IRL ont-elles déjà engendrées de vrais Joker ?

    chaosad J'ai poncé les sujets qui me parlais le plus sa narration est très bonne et ses vidéos sont bien pensés j'adore.
    kujotaro posted the 06/29/2020 at 01:19 PM
    Opthomas tu entends à quel niveau ?

    Pour moi la folie n'est pas forcément bizarre, c'est une suite d'evenements qui nous mènent à agir plus où moins différemment selon nôtre état moral à cet instant précis où l'on bascule dans l'irrationnel.

    Des fous ingenieux il y'en a eu à la pelle.

    La folie est souvent jugée péjorative mais certaines choses en resortent et sont à étudier.

    Enfin je m'emballe mais voilà.
    opthomas posted the 06/29/2020 at 01:22 PM
    kujotaro Pour moi il y a la bonne folie genre être fou d'amour pour quelqu'un (je trouve ça beau si c'est sain) par contre le fou psycho qui va tuer tout le monde ça c'est mauvais.

    La folie a plusieurs degrés je pense dans son interprétation.
    playstation2008 posted the 06/29/2020 at 06:08 PM
    Je vais me regarder ça tiens !!!
    weldar posted the 06/29/2020 at 06:37 PM
    opthomas

    La culture peut toujours influencer la nature, mais le film montrait bien qu'une personne "en difficulté" financière comme Arthur (sa voisine) n'était pas forcément folle et qu'au contraire, elle essayait de survivre dans le monde de façon juste.
    Deux types qui ont les mêmes caractéristiques ne vont pas forcément suivre la même voie, Arthur reste quelqu'un d'instable par nature parce que sa vie ne l'a pas aidé (une mère folle, une situation sociale compliquée et sa mystérieuse maladie).
    opthomas posted the 06/29/2020 at 07:16 PM
    weldar ça démontre l'inégalité de l'existence sur les gens. Même situation différente réaction.