recherche
2
Qui a aimé ?
armad, rkm18
publié le 11/04/2021 à 17:59 par Gamekyo
commentaires (27)
palan publié le 11/04/2021 à 18:15
C'est pas l'histoire avec le mec qui se foutais clairement de quantic dream avant le procés ?
masharu publié le 11/04/2021 à 18:25
palan Je crois que c'est Noon avec l'affaire Gamekult, le mec décomplexé en taquinant le site Gamekult sur Twitter la veille du rendez-vous au tribunal.
shigerumawa publié le 11/04/2021 à 18:30
La CNIL (c'est une Commission)

sur que tout les sites "Woke" qui les avaient défoncés à l’époque vont même pas en parler.
madd publié le 11/04/2021 à 18:36
Encore une fois, tous les progressistes du site qui ont fait la leçon à tout le monde vont rager. Les youtubers anti Chièze aussi au passage
madd publié le 11/04/2021 à 18:42
masharu D'alleurs, il a crié victoire trop tôt le gars et depuis c'est silence radio.
palan publié le 11/04/2021 à 18:51
masharu Ah ouais j'ai confondu les 2 affaires. C'est devenu courant les affaires dans le monde du jeuxvideo.
negan publié le 11/04/2021 à 19:28
Ils n'en reste pas moins coupable.
kalas28 publié le 11/04/2021 à 19:34
comme quoi les procès du net font bien pitié puisqu'il n'y a rien eut

mais bon certains mou du bulbe continueront à raconter de la merde sur QD malheureusement ...
serve publié le 11/04/2021 à 19:44
kalas28

Tu crois quoi certain ici sont plus compétent que les avocats et juge voir même que les membres de l'inspection du travail
grundbeld publié le 11/04/2021 à 19:45
negan Non. Les plaignants ont été déboutés. Dura lex sed lex.
darkxehanort94 publié le 11/04/2021 à 19:52
madd Julien Chieze Forever !
wu publié le 11/04/2021 à 19:58
si ce n'est le coup des photomontages bien avéré mais à la sanction minime car effectué par certains employés en dehors des heures du bureaux, et pour lequel Quantic Dream a présenté ses excuses (en plus d'une indemnisation).

Genre le harcèlement ne débute qu'après les heures de bureaux...N'importe quoi...
iglooo publié le 11/04/2021 à 20:06
grundbeld ouais enfin la "loi"... Elle n'est pas si dure avec tous.. Très élastique selon les circonstances et "plaignants/jugés" même
bennj publié le 11/04/2021 à 21:05
madd kalas28 c'est pas parce qu'ils ont gagné leur procès contre un employé qu'ils ont pas fait de la merde pour autant. Un résumé ici : https://solidairesinformatique.org/2021/04/08/about-quantic-dream/

negan grundbeld il y a eu plusieurs procès et plusieurs condamnations. La première fois c'est QD qui a été condamné, et cette fois c'est un employé personne. Voir le résumé au dessus.
eldrick publié le 11/04/2021 à 21:20
iglooo De toute manière la seule loi qui compte c'est celle du Bloc et Quantic dream a été condamné pour médiocrité extrême après la sortie d'heavy rain.
grundbeld publié le 11/04/2021 à 22:19
iglooo Oui c’est pas faux. Mais l’autre zigoto est tellement impertinent que parfois ça me démange ahahah !

bennj Ok merci pour cette précision !
olive publié le 11/04/2021 à 22:26
bennj
Le procès a juste dit qu'au regard de la loi l'entreprise était à peine condamnable. Mais il y a des boîtes où l'ambiance est merdique/toxique et d'autres où ça va, et ça, ça se passe pas devant la loi.
guyllan publié le 11/04/2021 à 22:42
Je me suis toujours montré méfiant envers l'ampleur prise par cette histoire à cause de l'enchainement des faits qui paraissait un brin opportuniste. On était en pleine hystérie MeToo, tout le monde cherchait des cibles à abattre et les attaques contre Quantic Dream ont été portées à la suite des trailers controversés (qualifiés de misogynes) diffusés durant la conférence de Sony de la Paris Games Week 2017, donc au moment où un sentiment de suspicion planait sur l'éthique du studio. À l'époque, plusieurs personnes dont des journalistes ont reproché à Quantic Dream mais également à Naughty Dog de banaliser les violences faites aux femmes. Pour l'anecdote, Naughty Dog était déjà dans le collimateur après une accusation de harcèlement sexuel portée 2 semaines plus tôt par un ex-employé du studio (un homme).

Dans le même genre, il y a eu cette news il y a un mois concernant l'enquête sur le PDG de RiotGames qui n'a trouvé aucune preuve de mauvaise conduite ou d'acte répréhensible : https://www.neogaf.com/threads/investigation-into-riotgames-ceo-finds-no-evidence-of-misconduct-wrongdoing.1596596/
nigel publié le 12/04/2021 à 05:43
bennj Clairement, pour travailler dans l'industrie, il est assez repandu sur Paris que Quantic a pas toujours eu une ambiance géniale... Tout les collègues que j'ai eu qui revenaient de Beyond Two Souls étaient dans un état terrible, j'en connais beaucoup qui avait fait des dépression avancé proche de la tentative de suicide... Pour une personne on a eu une fois les RH envoyer un mail à plusieurs personnes de l'étage pour nous dire d'éviter de parler de son ancienne entreprise (Quantic) a notre nouveau collègue parce que son expérience y était un poil compliqué. C'est quand même fou d'en arriver là.

À priori ils se sont amélioré depuis, mais reste qu'ils sont clairement pas tout blanc dans l'affaire.
madd publié le 12/04/2021 à 06:06
bennj Rien à battre, l'affaire ne m'intéresse pas. Ce qui compte c'est de voir les donneurs de leçons comme toi s'agiter comme des poulets à qui on aurait couper la tête. Ca n'a pas de prix.
nikolastation publié le 12/04/2021 à 07:28
Wu Non, au contraire : les agissements réalisés durant les heures de travail peuvent être + facilement considérées comme relevant de la responsabilité de l'employeur. Tandis que les "loisirs post taf" relèvent eux majoritairement de la responsabilité individuelle de chacun.
Le droit (aussi imparfait soit-il) repose sur des textes et sur des faits. On sait tous que l'industrie du JV est toxique pour ses faiseurs (dev. en tête), mais tenter de faire justice de tout le secteur à travers ce procès isolé, ce serait tout aussi malsain.
wu publié le 12/04/2021 à 08:45
nikolastation Ah mais je suis d'accord avec toi.

Ici, il n'y a pas assez de preuve pour montrer que ce genre d'agissement, prouvé hors travail avec des gens du travail, ne se faisait pas pendant les heures de bureaux.

Avec un minimum d’honnêteté, ce n'est pas parce que tu as scanné un badge à l'entré des bureaux que ce genre de comportement s'arrête. L'affaire prouve qu'il y a bien un coté malsain et comme tu le dis, ca ne s'arrête pas à QD. Mais ils sont dans le lot.

Je reste persuadé que Sony, ayant pris connaissance de cela, à pris la décision de s'écarté avec QD parce que l'impacte sur l'image peut être énorme.
bennj publié le 12/04/2021 à 08:53
madd ok donc tu viens balancer ton petit commentaire sur un sujet qui ne t'intéresse pas et c'est moi le donneur de lecon ? T'as un sérieux problème...
sonilka publié le 12/04/2021 à 10:57
eldrick De toute manière la seule loi qui compte c'est celle du Bloc

Amen
connavaro publié le 12/04/2021 à 12:21
Je trouve qu’on nous bassine beaucoup avec cette histoire pour pas grand chose, même maintenant que la justice a parler t’as encore des attardés qui veulent refaire le procès à leur manière
iglooo publié le 12/04/2021 à 18:17
eldrick exactement L'impartialité du BLOC et son objectivité n'est plus à démontrer.
rook535 publié le 13/04/2021 à 00:35
les nazi 2.0 en pls