suzukube > blog
    tags :
    1
    Like
    Who likes this ?
    posted the 12/05/2019 at 12:08 AM by suzukube
    comments (16)
    ravyxxs posted the 12/05/2019 at 12:32 AM
    Alors je vais faire le gros flemmard,mais ce commentaire c'est moi,moi et moi même,tellement vrai malheureusement

    "Pavé d'Affinois No Jutsu" :

    Personnellement je ne finis presque jamais mes jeux. Et ce en grande partie pour une raison que tu n'as pas évoquée. D'abord, faut prendre en compte l'âge du joueur. Quand tu es enfant, ou mineur sans argent, tu n'as comme jeux que ceux qu'on t'offrent, tu en as donc peu, ce qui fait que tu les retournent dans tous les sens, plusieurs fois. En grandissant, tu peux t'acheter toi même tes jeux, et donc, passer moins de temps sur chacun. Ensuite, personnellement, je remarque que plus le temps passe, plus je vieillis, plus je me lasse rapidement d'un jeu. Les phases chiantes que je pouvais bouffer en boucle étant enfant, je les supportent de moins en moins. Quand un jeu cherche à augmenter artificiellement sa durée de vie (avec des éléments de gameplay comme les phases dans le royaume de brume ou de feu du dernier god of war qui sont vraiment lourdes, ou par des quêtes secondaires sans aucune mise en scène et vide de toute profondeur), je le remarque tout de suite, et ça peut ou me faire rechigner en soufflant, ou même me faire carrément arrêter le jeu s'il s'agit là de phases obligatoires et trop nombreuses. Mais en fait, pour revenir à mon point initial, il y a deux raisons qui font que je ne finis presque jamais mes jeux. Soit je finis par m'ennuyer dessus, et donc j'abandonne en cours de route, ce qui est fréquent. Soit au contraire, le jeu est tellement bien, que je ne le finis pas.

    Je saurai pas expliquer pleinement ce comportement, mais c'est comme si, en ne finissant pas le jeu, la relation qu'on avait lui et moi n'était pas vraiment finie. Le dernier exemple en date, est horizon zero dawn. J'ai passé beaucoup de temps sur le jeu, je l'ai trouvé super, mais je me suis arrêté à la dernière mission. J'ai tout fait à côté, il ne me reste que cette mission, et je ne l'ai jamais faite. Quelque part quelque chose en moi doit se dire que si je fais cette dernière mission, ça y est, mon aventure est totalement terminée, et je vais sentir de la nostalgie, voire un peu de peine, et pour éviter ça, je préfère laisser le jeu de côté. J'ai surtout ce comportement avec des jeux à forte narration, ça aurai pu être le cas pour god of war par exemple, ça l'a été pour des jeux comme skyrim, ou encore life is strange, si je suis vraiment pris dans l'histoire, ça m'emmerde qu'elle s'arrête. Je ressens ça aussi pour certaines séries ou certains mangas.
    J'ai beau vouloir savoir qui va sortir gagnant de game of thrones, je veux pas que ça se termine; j'ai beau suivre one piece depuis plus de 15 ans, je veux voir luffy devenir roi des pirates et à la fois j'aimerai que ça ne finisse jamais. C'est un sentiment très contradictoire et paradoxal de vouloir connaître la fin de l'histoire d'un final fantasy, d'un the last of us, d'un halo ou que sais-je, mais à la fois de ne pas vraiment vouloir que l'histoire se termine. Voila un point que tu aurais pu évoquer, car pour en avoir parlé avec beaucoup de personnes, je sais que c'est un phénomène étrange mais répandu .
    ellie posted the 12/05/2019 at 12:34 AM
    Pareil, quand je regarde un film, j’arrête 5 minutes avant la fin histoire de
    ravyxxs posted the 12/05/2019 at 12:42 AM
    ellie Non ça c'est trop par contre
    sora78 posted the 12/05/2019 at 12:46 AM
    Sur cette génération, y a des périodes ou j'ai fini beaucoup de jeux. 2017 notamment... The Last Guardian, KH 2.8, Persona 5, Horizon ZD, Crash Bandicoot N'Sane Trilogy, Cuphead, Thimbleweed park, A Hat in Time, Uncharted The Lost Legacy, Gravity Rush 2, etc...

    Mais j'ai moins l'envie de jouer cette année et beaucoup moins de jeux qui m'intéressent...

    Je me donne pour objectif de finir tout mes jeux solo perso. Donc j'en achète moins.
    Le seul jeu que je n'ai pas fini cette année c'est Days gone.

    Mais je découvre des classiques comme Age Of Empire 2 DE et j'adore.
    birmou posted the 12/05/2019 at 12:50 AM
    ravyxxs suzukube cette vidéo devrait vous plaire elle date un peu mais est plutôt en raccord avec l'article et le pavé.
    suzukube posted the 12/05/2019 at 01:02 AM
    sora78 Je te comprends. Perso mon cas est particulier, mais jamais je ne me force de terminer un jeu qui ne me plait pas. S'il faut 10 heures avant de prendre du plaisir dans un jeu, bah je ne vais pas m'infliger cette punition, et à l'inverse si la fin du jeu est juste insoutenable, je ne vais pas non plus me forcer à le terminer (sauf Death Stranding, les dernières missions c'était tellement laborieux... Mais j'sais pas j'aime bien souffir dans ce jeu. POUR L'HUMANITE). J'aime beaucoup la phase d'émerveillement dans un jeu, mais je me lasse très, très vite. Je n'ai pas fini Crash N'Sane Trilogy car je n'aime pas certains jeux Crash et que je ne sais pas, ça me passionne pas en fait. Mais comme j'ai beaucoup de choix en jeu, je pense que c'est normal - actuellement je suis sur Outer Worlds par exemple, ça m'étonnerait que je le lache pour retourner sur Crash quoi ^^ ! Le temps n'est pas infini non plus
    birmou Mais c'est moi SuzuKube xD ! J'ai posté la vidéo !
    kinectical posted the 12/05/2019 at 01:12 AM
    Ces sincèrement le même ressentie que j’ai que ce mec ...je ne fini aussi quasiment jamais un jeu parceque j’aime le jeu j’ai pas envie de le finir d’en voir la fin et je ne le fini pas parceque je m’ennuie de l’aspect répétitif mais parfois elle ne me dérange pas aussi très rare sont les jeux qui me garde des heures et des heures devant pour le continuer le dernier a été days gones j’ai eu le jeu j’ai jouer et j’ai pas lâcher pendant vraiment plus longtemps que d’habitude et j’ai arrêter d’un coup car j’aimais trop le jeu pour en voir la fin ...alors je peut vraiment comprend ce mec
    suzukube posted the 12/05/2019 at 01:17 AM
    kinectical Punaise tu me rappelles que j'ai pas fini Days Gone non plus, même si j'ai aimé le jeu, mais je ne peux pas trop expliquer pourquoi en fait... J'avais envie de le "reprendre plus tard" car j'avais peur de m'en lasser et j'y suis en fait jamais revenu...

    Par contre, Death Stranding, je l'ai fait d'une traite et je VOULAIS le terminer, je crois que c'est lié au scénario - celui de Death Stranding m'a pris aux tripes alors que j'ai détesté le gameplay, Days Gone j'ai adoré le Gameplay mais le scénario... Pouaaaaah j'm'en bats les couilles sévère quoi. Je pense que ma carotte, c'est vraiment le scénario (et là, Outer Worlds, j'ai vraiment envie d'en savoir plus à cause du scénario en fait).
    grundbeld posted the 12/05/2019 at 02:06 AM
    Je termine toujours mes jeux. Sauf rares exceptions. Et dans la plupart des cas je kiffe mes expériences.

    Je ne comprends pas ce type.
    tab posted the 12/05/2019 at 04:14 AM
    grundbeld syndrome de l’enfant gâté... de la consommation en boucle! Je veux le dernier jeu vite vite... C’est dans quoi se dessine l’avenir du jeu avec les ps now, stadia... du jeu à en vomir : «  je touche je jete, m’en fiche y en a plein »
    nyseko posted the 12/05/2019 at 06:50 AM
    Bah oui, quand une série ne m'intéresse pas, j'arrête de perdre mon temps à regarder tous les épisodes en espérant que peut être les choses s'améliorent "plus tard". J'ai arrêté d'espérer, ça n'arrive jamais.

    C'est pareil pour les jeux vidéo, malheureusement la majorité se contente de tartiner du gameplay vue et revue autour d'une histoire souvent moyenne et banal.

    Bien sûr, quand la série me plaît ou que le jeu vidéo est innovant ou bien structuré, je vais y passer des heures et des heures.
    birmou posted the 12/05/2019 at 06:58 AM
    ravyxxs suzukube

    J'ai foiré mon lien dsl il était tard lol

    Je parlais de celle-ci : https://youtu.be/WvIpYd7Hprw
    soulfull posted the 12/05/2019 at 09:41 AM
    Je termine toujours la plupart de mes jeux !
    Un jeu non terminé c'est comme une bouffe que je jette, je deteste cette sensation !

    Il m'arrive dès fois de me forcer à finir mon assiette plutôt que de gaspiller et je retiens la leçon pour la prochaine fois !

    Quand j'achète, je prend le temps de me renseigner je me trompe rarement sur mes jeux et je ne suis de toute façon pas trop difficile !

    Quand je n'ai plus de fun , c'est souvent parce que j'ai joué trop souvent donc rester des jours sans jouer me permet toujours de retrouver le goût
    playstation2008 posted the 12/05/2019 at 09:57 AM
    Dans ma vie, je n'ai pas fini 2 jeux :
    GTA 5
    RDR 2

    Je crois que le constat est rapide
    randyofmana posted the 12/05/2019 at 10:53 AM
    J'aime bien ce genre de sujet qui prête à réfléchir

    Perso, et au risque de surprendre, pour moi ça a été l'inverse : je finissais rarement mes jeux quand j'étais gamin/ado ! Et aujourd'hui, je les finis beaucoup plus, les jeux que je ne finis pas sont rare, et souvent c'est une décision de ma part (généralement c'est "ok, le jeu me saoule, autant s'arrêter là").

    Avant, j'étais comme vous, j'avais certes peu de jeux, mais j'avais aussi moins de temps pour jouer. Limite en moyenne je jouais 1 à 2 fois par semaine, et pas plus de 2h à chaque fois... Pas évident pour finir des jeux qui font plus de 20h !
    Et pas surprenant non plus que les jeux que j'ai fini sont ceux qui sont généralement court et/ou pas trop difficiles. Ou sinon sur portables (GB, GBA), puisque pendant les voyages de vacances j'avais plus de temps pour jouer !

    Parmi les RPG, les FF ou même Chrono Trigger font figure d'exception, il s'agit d'ailleurs des rares RPG longs (donc je mets Secret of Mana/Seiken 3, les Ys ou le premier Star Ocean en dehors, vu qu'ils sont relativement courts) que j'ai fini.
    Mais ça tiens surtout à une chose : dans les FF et CT, les jeux ne sont pas biens difficiles, vraiment agréables à jouer, et les situations/le gameplay se renouvellent souvent pour briser la monotonie du joueur, et bousculer un peu ce sentiment de "maîtrise du jeu" dont parle GaGzzZ dans sa vidéo (une idée très intéressante je trouve, tant elle se vérifie souvent !). Y'avait aussi le partage avec les autres joueurs (forcément on parlait des FF entre potes) qui aidaient à maintenir l'intérêt sur le long terme. Et en cas de blocage sur un truc, il n'y avait généralement aucune difficulté à trouver soluces et guides, quand bien même le net n'était pas encore répandu... (et ouais, j'étais moins réticent à utiliser des soluces à l'époque, mais c'était surtout pour les trucs secrets et cachés dans les jeux, chose que l'on a beaucoup moins maintenant)

    En revanche, les Breath of Fire 3, Wild Arms, Grandia, Valkyrie Profile, Chrono Cross, Xenogears, Skies of Arcadia, Baten Kaitos... Ils ont beau m'avoir laissé un souvenir impérissable, je ne les ai jamais fini pour l'instant. Mais ce n'est pas parce que je les aime pas ou que je me suis lassé, je sais que je les referais/continuerai un jour. D'ailleurs, j'ai enfin fini les 3 premiers de ma liste durant ces 5 dernières années seulement...

    Et je pense que c'est un peu ce sentiment de frustration de ne pas avoir fini ces jeux qui fait que je tiens tant à finir mes jeux aujourd'hui ^^' (ça plus le fait que maintenant je peux jouer 3 heures par jour... mon rythme de jeu a bien changé ) Quitte à me forcer un peu parfois, même si je sens que le jeu deviens redondant et que j'aurais envie de passer à autre chose... Mais je sais que si je me disperse, c'est mort, je lâche le jeu pendant 10 ans

    J'ai connu aussi ce sentiment de ne pas vouloir finir un jeu parce que trop attaché à son univers/ses personnages (FF9...), ce petit pincement au coeur de se dire que tout ça va se terminer et qu'on ne veut pas... La différence, c'est que je finissais quand même le jeu, parce que j'ai envie que ça se termine bien pour les héros (quand c'est le cas...), moi-même j'ai envie de ce soulagement de voir la quête menée à bien. Il y a aussi une forme de satisfaction à voir le résultat de toutes les heures que l'on a passé sur le jeu !

    Un autre truc que beaucoup soulignent, c'est aussi l'abondance de jeux ! C'était déjà présent avant (on se souvient tous de l'avalanche de perles sur SNES, PS1, PS2... l'âge d'or du jeu vidéo quoi, mais à l'époque aussi c'était difficile de tout faire !), c'est encore pire aujourd'hui surtout si on prend en compte les indés ! Perso je me retrouve moins dans les jeux d'aujourd'hui, mais ma curiosité me pousse à en essayer beaucoup (en plus de faire beaucoup de jeux "rétro"), donc quoiqu'il en soit je comprend ceux qui ont envie de jouer à tout et ne finissent jamais rien.
    Perso je trouve limite que c'est un problème, dans le sens où on satisfait notre envie de jouer de façon boulimique, donc malsaine, et je me demande s'il ne vaudrait pas mieux que l'industrie produise moins de jeux, ou en tout cas moins vite (ça nous éviterai aussi ces séries qui reviennent tous les ans parfois sans une once de renouvellement, d'ailleurs...). Mais tout ça dépend surtout des joueurs

    De même je rejoins l'auteur de la vidéo sur ce qu'il dit à propos de la phase d'émerveillement et celle de maîtrise, et qu'une bonne idée pour les devs seraient de travailler à faire perdurer la phase d'émerveillement de leur jeu, ou de briser la monotonie de la phase de maîtrise... Certains jeux font ça très bien (les vieux FF, de mon point de vue)

    Voilà, pavé césar, une fois de plus...
    kinectical posted the 12/05/2019 at 09:40 PM
    suzukube bizarrement j’aime l’histoire de days gone ou plutôt sa mise en scène ses cinématique qui casse le côté répétitif et donne un ptit côté cinématographique et j’aime cette ambiance bikers mais death stranding j’ai acheter le jeu jouer un peu et je savais que je n’allais pas aimer j’ai simplement acheter parceque j’ai droit de retourner mon jeu durant les 7 premier jours et prendre autre chose en crédit mais bordel que j’ai détester ce gameplay sincèrement j’ai vraiment pas jouer longtemps mais j’ai voulu donner une chance et mes impression étais correct ce n’est simplement pas mon genre du tout mais pas du tout un peu comme les dernier metal gear eux j’y ai jouer un peu plus mais décrocher par son côté open work complètement inutile qui a gâcher la série pour moi