famimax > blog
    tags :
    2
    Likes
    Who likes this ?
    posted the 01/07/2020 at 09:26 PM by famimax
    comments (35)
    axlenz posted the 01/07/2020 at 09:30 PM
    Aujourd'hui ils ne comprennent toujours pas que l'addiction de toute chose est nuisible... et donc le " jeu-vidéo " n'est pas un cas à part! On pourrait ajouter le cinéma , la télévision etc
    kikoo31 posted the 01/07/2020 at 09:32 PM
    putain pas mal la pub et le mec avec ses lunettes ronde et son petit lapin est juste Epic
    famimax posted the 01/07/2020 at 09:33 PM
    axlenz Oui il peut y avoir des troubles du à la consommation de jv, mais de la à le mettre au même niveau que la drogue, l'alcool et la tabac dans un livret destiné aux gamins
    oenomaus posted the 01/07/2020 at 09:39 PM
    famimax et pourquoi pas? je trouve qu'il a totalement sa place à côté de la drogue ou de l’alcool. Le jeu video ou tout autre chose est hyper addictif si il n'est pas contrôlé par les parents
    famimax posted the 01/07/2020 at 09:42 PM
    oenomaus "ou tout autre chose"
    chiotgamer posted the 01/07/2020 at 09:44 PM
    Oenomaus Le danger c'est aussi de faire passer les drogues pour qqchose de pas si dangereux que ça quand tu le mets au même niveau que des jeux vidéos...
    asakk posted the 01/07/2020 at 09:49 PM
    axlenz ou les séries.. combien de fois j'ai entendu ''j'ai bouffé toute la saison de XXX en un weekend'' Et avec Netflix c'est pas près d'arrêter
    oenomaus posted the 01/07/2020 at 09:49 PM
    chiotgamer je parle dans le cadre de l'addiction
    famimax posted the 01/07/2020 at 09:52 PM
    chiotgamer En plus autant la consommation de drogue, de tabac et d'alcool ça peut échapper à la "surveillance" des parents, mais les jeux vidéo ? Alors parce que certains parents sont des cassos qui laissent leurs morveux jouer à n'importe quel jeux (violent, Pegi 18 ), pendant des heures, le soir etc... C'est la faute à l'industrie du jeux vidéo en lui même ? On prend le probléme à l'envers, c'est certains parents qu'il faut éduquer en 1er, pas de distribuer des livrets aux gamins
    randyofmana posted the 01/07/2020 at 09:53 PM
    Je sais pas trop ce que ça donne dans les livrets, ça peut être bon comme mauvais...

    Si c'est juste pour sensibiliser aux addictions (toutes, mais celles qui reviennent le plus souvent sont l'alcool, le tabac, la drogue, le sexe, et le jv, mine de rien... ah, et la bouffe aussi ), je comprends et ça serait une bonne chose. Mais là, ça a surtout l'air d'être fait pour diaboliser encore une fois le JV, en le mettant à côté d'objets d'addictions plus graves...
    oenomaus posted the 01/07/2020 at 09:53 PM
    famimax les parents de nos jours ... 15 ans que je travaille dans l'enseignement, c'est de pire en pire sans tous les généraliser. Quand j'entends des gamins de 5 ans raconter qu'ils ont jouer à la ps4, regarder tel film d'horreur ... moi à 12 ans j'avais ma première console.... à présent 5 ans cela joue à cod
    nicolasgourry posted the 01/07/2020 at 09:54 PM
    axlenz oenomaus famimax moi ce qui me gène c'est les deux poids, deux mesures, car depuis des années maintenant c'est toujours les jeux vidéo qui sont associés aux addictions (comme la cigarette et l’alcool), comme si les séries télé (surtout à notre époque où elles ont pris un essor encore plus grand avec la multiplication des chaines de TV ou même des services comme Netflix) par exemple pouvaient pas être aussi "addictives", donc déjà faudrait expliquer ce qu'est réellement une addiction et voir si on peut mettre cette addiction à d'autres domaines que les classiques "alcool, cigarette" et surtout s’interroger non sur les conséquences; mais sur les causes (souvent ça compense quelque chose et sur le plaisir que ça procure par rapport à "une souffrance" qui peut être physique ou psychologique, voir les deux) et dire que comme toute chose, tout est question de "modération".
    Et surtout ne jamais oublier que les vrai gagnants se sont les industries qui veulent notre fric (d'ailleurs les publicités "contre les addictions" cherche plus à culpabiliser les consommateurs que de remettre en cause les industries), nous sommes dans une société basé sur le gain et la consommation.
    zekk posted the 01/07/2020 at 09:57 PM
    oenomaus non désolé, tu peux pas mettre sur le même pied d'égalité drogue, alcool qui changement directement l'état débriété d'une personne et jeu vidéo... c'est un peu trop facile
    masharu posted the 01/07/2020 at 10:05 PM
    oenomaus Alors faut rajouter le sucre.
    masharu posted the 01/07/2020 at 10:14 PM
    Le temps où les gamins buvaient un verre de vin dans les cantines c'est révolu depuis longtemps. Les effets de l'alcools sont compris par la masse depuis un bon moment. Malheureusement il y a toujours des tares dans l'éducation.

    Alors je veux bien que cela soit à vocation éducative. Mais on met l'alcool et les drogues au même niveau que le jeu vidéo. Alors pourquoi pas la musique ? Internet et les réseaux sociaux ? Le sucre ? La pornographie ? Pourquoi "Alcool, drogue" avec " jeux vidéo" et seulement ses 3 là?

    Sérieusement les gars.
    nicolasgourry posted the 01/07/2020 at 10:18 PM
    masharu Pour ça que Wikipédia est plus juste car plus large en écrivant
    "L'addiction, ou dépendance, ou assuétude, est une conduite qui repose sur une envie répétée et irrépressible de faire ou de consommer quelque chose en dépit de la motivation et des efforts du sujet pour s'y soustraire.

    Le sujet se livre à son addiction (par exemple : utilisation d'une drogue, ou participation à un jeu d'argent), malgré la conscience aiguë qu'il a — le plus souvent — d'abus et de perte de sa liberté d'action, ou de leur éventualité.

    Une addiction se manifeste par un phénomène de manque lorsqu'on est privé d'un besoin non vital (exemples de besoins vitaux : nourriture, sommeil...). Cette addiction est dite grave si son sevrage entraîne de la violence ou de l'agressivité.

    L'anglicisme addiction est au sens courant souvent synonyme de toxicomanie et désigne tout attachement nocif à une substance ou à une activité.

    Le terme d’assuétude a un sens similaire sans toutefois être aussi négatif (assuétude au chocolat mais dépendance à la cocaïne).

    Les problèmes engendrés par une addiction peuvent être d'ordre physique, psychologique, relationnel, familial et social. La dégradation progressive et continue à tous ces niveaux rend souvent le retour à une vie libre de plus en plus problématique.

    En psychanalyse, le terme d'addiction est utilisé de manière plus large dans la mesure où il relève plus d'une attitude intrapsychique, d'un mécanisme, plutôt que des moyens pour y satisfaire. Des mécanismes parallèles peuvent intervenir dans les déterminants comme celui d'une anorexie mentale.

    L'addiction se rapporte autant à des conduites telles que le jeu compulsif, la dépendance au jeu vidéo, à Internet, au smartphone, à la pornographie, les conduites à risques ou la pratique d'exercices sportifs inadaptés entraînant un syndrome de surentraînement qu'à la dépendance à des produits comme l'alcool, le tabac ou les psychotropes."
    gauffreman posted the 01/07/2020 at 10:23 PM
    Ridicule... Le vrai danger d'addiction chez les jeunes touche d'ailleurs principalement aux réseaux, donc jeu en réseau, les réseaux sociaux, etc... Mais à mon sens le jeu vidéo en tant que tel n'est pas moins dangereux qu'un bouquin, un album du musique, un musée, un film,... c'est un médium artistique, comme les autres. C'est surtout aux parents de faire attention à ce qu'ils mettent entre les mains de leur bambins et de s'intéresser un minimum à ce qu'ils font plutôt que de les foutre bêtement devant un écran pour avoir "la paix."
    e3ologue posted the 01/07/2020 at 10:24 PM
    Le truc c'est que ça se veut à portée éducative, alors que c'est méchamment orienté vers "arrêtez les JV, c'est le mal".

    Evidemment que ce genre de document vise la masse. Masse qui contrairement à nous, n'a majoritairement aucune passion pour le JV, juste là pour passer le temps ou la réputation, donc oui dans ce genre de cas les risques d'addiction sont forts. Mais si on éduque en masquant certaines facette sous couvert "d'études scientifique" (pour ne pas parler de leur propre ignorance) on va pas aller loin. C'est pareil pour tout, si ton but c'est de te pêter la tête sur un truc juste pour oublier, c'est pas bon. Y a bien des accro maladif à leur travail, c'est pas pour autant qu'on fait de la prévention en mode "travaillez pas trop".
    nicolasgourry posted the 01/07/2020 at 10:33 PM
    gauffreman "Mais à mon sens le jeu vidéo en tant que tel n'est pas moins dangereux qu'un bouquin, un album du musique, un musée, un film,... c'est un médium artistique, comme les autres." je pense la même chose.
    famimax posted the 01/07/2020 at 10:38 PM
    gauffreman Exactement

    nicolasgourry Apres dans ce genre de campagne c'est souvent relayer par la TV ou dans ce cas par la presse (en plus Bayard... J'ai rien contre Bayard mais bon...) donc ils vont pas mettre en avant l'addiction dans leurs médias
    gunstarred posted the 01/07/2020 at 10:41 PM
    Et le smartphone dans tout ça ? Je vois bien plus de gamin avec des smartphones, donc réseau sociaux et jeux vidéo addictive payant.
    zekk posted the 01/07/2020 at 10:54 PM
    darksly posted the 01/08/2020 at 12:34 AM
    Lors d'une conférence y a peu un professeur en médecine me confiait que si les JV étaient passaient officieusement en addiction c'était surtout pour gratter quelques crédits de recherches supplémentaires
    testament posted the 01/08/2020 at 12:37 AM
    Calmez vous, ils citent simplement des exemples d'addictions, alors oui ils auraient pu ajouter la TV ou autres médias mais comme dit plus haut, tout est mauvais à forte dose, c'est surtout ça qu'il faut retenir, fans de meuporg.
    warminos posted the 01/08/2020 at 01:40 AM
    Fortnite assez addictif pour les gamins il faut l’avouer
    famimax posted the 01/08/2020 at 03:34 AM
    warminos Fortnite est classé PEGI 12, la brochure s'adresse aux 10-13 ans, donc pas tout a fait pile la cible. Après si des parents laissent leurs mioches de 10 ans ou moins jouer à ce genre de trucs, et les rendent à moitié tarés et accros, c'est pas un probléme lié aux jeux vidéo même
    sonilka posted the 01/08/2020 at 07:55 AM
    "viens je vais t'en montrer un vrai"

    je suis plié. Couplé à la tronche et à l'intonation du type c'est collector

    oenomaus c'est de pire en pire sans tous les généraliser.

    Même pas besoin de généraliser de toute façon, suffit d'avoir les yeux ouverts pour constater. Dans une société ou le mot civisme n'existe plus de toute facon, rien de surprenant.
    pouka posted the 01/08/2020 at 08:07 AM
    famimax L'alcool et les cigarettes sont interdits aux mineurs, donc pas la cible? Fortnite est gratuit, mes neveux se lèvent la nuit en cachette pour jouer ahah, une vraie drogue ce machin.
    lastboss posted the 01/08/2020 at 08:35 AM
    Ils ont oublié la masturbation
    lastboss posted the 01/08/2020 at 08:37 AM
    C’est con bandit à la fin ?
    masharu posted the 01/08/2020 at 10:12 AM
    pouka C'est justement le problème : Pourquoi ne parler que de ces 3 là, surtout quand, et personne ne pourra dire le contraire, que ce ne serait-ce qu'Internet/réseau sociaux et la pornographie sont autant des sujets à prendre avec méthodologie que l'alcool ou le jeu vidéo à traiter ici.

    Ça manque de pertinence tout ça. Je ne connais pas Bayard, mais c'est limite douteux car on pourrait croire que l'influence des réseaux sociaux et l'accès à la pornographie ce sont banalisés dans les mœurs, alors que quand on parle de jeu vidéo le sujet est toujours bizarrement clivant. C'est chiant à la fin.

    Il faudrait être au contraire soit exhaustif et on n'omet aucun type de dépendance, ou alors être généraliste et ne pas se contenter d'associer "jeu vidéo" avec 2 dépenses liée à la consommation comme si, en surface, c'était pareil.
    piratees posted the 01/08/2020 at 11:46 AM
    y a aussi l'addiction a la mal bouffe qu'on peut rajouté
    warminos posted the 01/08/2020 at 12:42 PM
    mrnuage posted the 01/08/2020 at 12:46 PM
    D'ailleurs je me demande: de nos jours c'est quoi la plus grosses addiction entre les jeux vidéos et netflix? Parce que le nombre de gens qui binge watch les séries les unes après les autres c'est pas de l'addiction hein... Ils nous diront que c'est de la pure passion.