following (1)
groups (1)
profile
driver
23
Likes
friends : 8
followers : 1
following : 1
sex : male
birthday : 10/04/1986
country : France
driver the 02/16/19 at 07:46 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"Le "4 the players" c'est pas juste de la provocation à deux balles, c'est un écho plein de bon sens au fait que Microsoft (re)commence (après cette parenthèse ratée mais utile de coupages de têtes, de retards, d'annulations et de ratages plus ou moins francs en séries), à faire comme les autres, en se focalisant sur l'essentiel : les jeux et les joueurs."
driver the 02/16/19 at 07:43 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"Le "4 the players" c'est pas juste de la provocation à deux balles, c'est un écho plein de bon sens au fait que Microsoft commence (re)commence enfin à faire comme les autres, en se focalisant sur l'essentiel : les jeux et les joueurs."
driver the 02/16/19 at 07:38 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"En tout cas, pour terminer sur une note bourrée d'optimisme sincère, maintenant que Microsoft a enfin pu expulser son bousin après 5 longues années d'une constipation douloureuse, on peut définitivement dire "adieu" à l'ère maudite incarnée par Don Mattrick, et siffloter gaiement en rêvant doucement (et à raison) de meilleurs lendemains... Centrés sur les joueurs, donc 4 the players, et pas sur la communication vide avec résultats invendables pour moitié des sorties (et encore, après la déferlante de pétards humides qu'ils ont pu balancer depuis 2013 en dépit d'une faible productivité, je crois que je suis tendre)."
driver the 02/16/19 at 07:35 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"En tout cas, pour terminer sur une note bourrée d'optimisme sincère, maintenant que Microsoft a enfin pu expulser son bousin après 5 longues années d'une constipation douloureuse, on peut définitivement dire "adieu" à l'ère maudite incarnée par Don Mattrick, et siffloter gamer en rêvant doucement (et à raison) de meilleurs lendemains... Centrés sur les joueurs et pas sur la communication vide avec résultats invendables."
driver the 02/16/19 at 07:30 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"@misterpixel Gears 5 sera meilleur que le 4 (en même temps, ce sera pas trop difficile je pense), mais si t'as vu le trailer d'annonce, ne t'attends pas à un hit intersidéral qui tapera dans le 90+ (contrairement à un certain Ori and the Will of the Wisps qui fera l'unanimité quoi qu'il arrive, et à juste titre). Parce que ce sera pas le cas."
driver the 02/16/19 at 07:16 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"@alucard13 Tu parles d'un éditeur qui a signé pêle-mêle pour Bloodborne, Nioh, Wipeout Omega, Gran Turismo, Street Fighter, Everybody's Golf, MLB : The Show, Tearaway, The Last Guardian, God of War, ASTRO Bot et qui planche sur Dreams et Death Stranding (qui promettent de redéfinir les codes en matière d'interaction pour l'avenir) et différentes nouvelles franchises à gros budget. Personne pas attendu Microsoft pour connaître les jeux à système et l'école du gameplay. Quand tu regardes ce que peut éditer Nintendo, l'école nippone est encore reine en matière de jeux à skill et un monstre d'influence en termes de game design (et le dernier Zelda nous le prouve). Microsoft fait quelques fois d'excellents jeux, mais Ori, Forza Horizon et Cup Head ne sont pas des pierres angulaires. Ils n'ont pas changé la face du globe. Ils se sont "juste" contentés de redorer un blason terni pour un éditeur improductif qui cumule les échecs critiques et commerciaux depuis un petit bout de temps maintenant."
driver the 02/16/19 at 07:13 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"@alucard13 Tu parles d'un éditeur qui a signé pêle-mêle pour Bloodborne, Nioh, Wipeout Omega, Gran Turismo, Street Fighter, Everybody's Golf, MLB : The Show, Tearaway, The Last Guardian, God of War, ASTRO Bot et qui planche sur Dreams et Death Stranding (qui promettent de redéfinir les codes en matière d'interaction pour l'avenir) et différentes nouvelles franchises à gros budget. Personne n'a pas attendu Microsoft pour connaître les jeux à système et l'école du gameplay. Quand tu regardes ce que peut éditer Nintendo, l'école nippone est encore reine en matière de jeux à skill et un monstre d'influence en termes de game design (et le dernier Zelda nous le prouve). Microsoft fait quelques fois d'excellents jeux, mais Ori, Forza Horizon et Cup Head ne sont pas des pierres angulaires, ils n'ont pas changé la face du globe. Ils se sont juste contententés de redorer un blason terni pour un éditeur improductif qui cumule les échecs critiques et commerciaux depuis un petit bout de temps."
driver the 02/16/19 at 06:50 PM
has added a new comment on the blog article Crackdown 3 sponsorisé par Michael Bay.
"Vous voulez voir la même chose, en douze fois mieux ? Petit flashback de l'été 2005. https://youtu.be/vq3RIXCq7LA"
driver the 02/16/19 at 05:24 PM
has added a new comment on the group article [TEST] Crackdown 3.
"@romgamer6859 Je pense qu'il est urgent de le dire, maintenant que le constat d'échec est clair pour tout le monde. Les gens comme toi (qui reprochaient à tous ceux qui n'avaient pas une épaisse pellicule de complaisance abusive dans les yeux de donner leur avis et d'appeler un chat, un chat... Et Crackdown 3 un naufrage technique et ludique prévisible) sont en partie responsables de ce genre de fiasco en cherchant à défendre coûte que coûte (voire croûte que croûte) une suite bancale sur le motif que t'es un fan de la franchise. Un éditeur en perte de vitesse, quel qu'il soit, n'amorcera définitivement pas sa révolution nécessaire sur sa fanbase, mais sur TOUS LES AUTRES. A savoir tous ceux qui ont mis un point d'honneur à adopter une conduite inverse à la tienne et donc à dire et à répéter qu'avec ce Crackdown 3 (accouché dans la douleur), Microsoft dépendait son énergie à écorner son image de marque avec des produits bis inconsistants et mal finis. @cajp, @grievous32, @Diablo (qui est le seul dans le lot qui est complètement déconnecté de la réalité, les autres gardent quand même bon sens et esprit critique) et compagnie, même constat. Vous baisiez déjà les pieds des têtes pensantes qui ont fait partir le navire Xbox en couilles à l'époque de la fin de vie de la 360, et les efforts et le vent de changement favorables qui s'opèrent désormais (et que vous savourez...) en voyant la presse enterrer ce dernier vestige pourri de l'ère Mattrick (une des nombreuses têtes coupées par ceux qui ont préféré sauter la case Xbox sur cette gen avant d'y revenir plus tard, dans le meilleur des cas), ce sont tous ceux qui auront permis ces lendemains qui chantent. Pas vous."
driver the 02/16/19 at 05:22 PM
has added a new comment on the group article [TEST] Crackdown 3.
"@romgamer6859 Je pense qu'il est urgent de le dire, maintenant que le constat d'échec est clair pour tout le monde. Les gens comme toi (qui reprochaient à tous ceux qui n'avaient pas une épaisse pellicule de complaisance abusive dans les yeux de donner leur avis et d'appeler un chat, un chat... Et Crackdown 3 un naufrage technique et ludique prévisible) sont en partie responsables de ce genre de fiasco en cherchant à défendre coûte que coûte (voire croûte que croûte) une suite bancale sur le motif que t'es un fan de la franchise. Un éditeur en perte de vitesse, quel qu'il soit, n'amorcera définitivement pas sa révolution nécessaire sur sa fanbase, mais sur TOUS LES AUTRES. A savoir tous ceux qui ont mis un point d'honneur à adopter une conduite inverse à la tienne et donc à dire et à répéter qu'avec ce Crackdown 3 (accouché dans la douleur), Microsoft dépendait son énergie à écorner son image de marque avec des produits bis inconsistants et mal finis. @cajp, grevious et compagnie, même constat. Vous baisiez déjà les pieds des têtes pensantes qui ont fait partir le navire Xbox en couilles à l'époque de la fin de vie de la 360, et les efforts et le vent de changement favorables qui s'opèrent désormais (et que vous savourez...) en voyant la presse enterrer ce dernier vestige pourri de l'ère Mattrick (une des nombreuses têtes coupées par ceux qui ont préféré sauter la case Xbox sur cette gen avant d'y revenir plus tard, dans le meilleur des cas), ce sont tous ceux qui auront permis ces lendemains qui chantent. Pas vous."