search engine
0
Like
Who likes this ?
posted the 09/18/2018 at 11:10 PM by Gamekyo
comments (6)
stefanpsp posted the 09/18/2018 at 11:14 PM
C’est pourtant pas un mauvais studio :/
Il ont pas cendu de jeu OK mais DR2 est super, le 3 est correct, le 4 sur ps4 a l’air assez complet.

J’ai pas eu le temps de le lancer encore, malgré l’achat a la sortie.

Je sais qu’il n’ont pas fais le premier mais j’espere que sa signe pas l’arret de la serie qui etait une sacrée claque a sa sortie !
sorow posted the 09/18/2018 at 11:38 PM
C'est toujours dommage de perdre un studio quand celui-ci n'a que peu voir pas du tout eu la possibilité de montrer tout ce qu'il a dans le ventre, et ça passe généralement pas la création d'une IP originale et non par 3 suites d'une série reprise en court de route, parceque je pense pas que ça soit eux qui ont explicitement demandé a Capcom de les développer, du moins pas coup sur coup.

C'est con parceque DR2 reste mon favoris (avis impopulaire), m'enfin si tous les devs trouvent de nouvelles crèmeries tout va bien.
marchand2sable posted the 09/18/2018 at 11:42 PM
Enfin dead rising chez les Jap, enfin ! Le DR 1 est de loin le meilleur de la série, donner le flambeau aux occidentaux a été une régression pure et simple voir dégueulasse avec le 4eme.

Par contre assez triste pour les gens aux chômages ça c'est moche
stefanpsp posted the 09/19/2018 at 12:01 AM
marchand2sable Je suis sur que les dev étais aussi fan de DR1 que tout joueur.

Capcom n'ai pas innocent dans l'histoire, il ont sans doute suivie le développement des suites, validé les choix du studio ou même demander l'occidentalisation de la licence. Le studio n'a pas sortie les jeux seul, ni signer l'exclu du 3 pour Microsoft.
milk posted the 09/19/2018 at 12:34 AM
Triste. Les portage hd doivent bien plus rapporter apparemment. Merci pour ces excellent DR 3 et 4.
kinectical posted the 09/19/2018 at 01:00 AM
stefanpsp totalement raison DR 2 étais vraiment excellent je trouve ...ces stupide mais bon Capcom fait des decision de merde ces dernières années