recherche
  • Atelier Ryza s'offre un nouveau trailer
  • Atelier Ryza s'offre un nouveau trailer
  • Atelier Ryza s'offre un nouveau trailer
  • Atelier Ryza s'offre un nouveau trailer
0
J'aime
Qui a aimé ?
publié le 12/08/2019 à 21:36 par Gamekyo
commentaires (14)
randyofmana publié le 13/08/2019 à 01:53
C'est con, ça a pourtant l'air parti pour être un RPG bien complet et un peu plus centré sur l'aventure/exploration, et pas seulement sur la récolte d'ingrédient et l'alchimie... Mais les personnages, non je peux plus là
kraken publié le 13/08/2019 à 02:07
randyofmana
Faut savoir ce qu'on veut, avant cet episode, la série jouait avant tout la carte du mignon avec des persos jeunes sans chercher à être sexy.
Certain lui ont reproché en y voyant un fanservice sur des persos jeunes(même si en dehors d'une scene au bain embrumé et de costumes maillot de bain dans certain ep, ya pas plus) et le staff a donc decidé de faire pour le coup des perso plus adulte et de vraiment faire du fanservice.
Si les gens s'était pas plein à tord de l'ancien design, ça ne serait pas arrivé.
Après, franchement, niveau design Valkyria Chronicle 4(et Revolution encore pire) c'est du même niveau
hyoga57 publié le 13/08/2019 à 02:27
Le jeu est joli, mais bordel le chara design est le pire de toute la saga. Je regrette même la trilogie Mysterious, c'est dire.

randyofmana C'est clair, pour avoir fait tous les épisodes de la saga (sauf Atelier Lulua), là on s'éloigne clairement de ce qui faisait le charme de la saga. Et dommage que la saga soit en train de se Tecmoiser au niveau de ses personnages. Franchement, le jeu sera peut-être bon, mais le chara design et la DA me repousse d'une force.
randyofmana publié le 13/08/2019 à 02:41
Certain lui ont reproché en y voyant un fanservice sur des persos jeunes et le staff a donc decidé de faire pour le coup des perso plus adulte et de vraiment faire du fanservice.

Ah bah oui, c'est sûr que c'est ce qu'on avait demandé !

Les râleurs : "Arrêtez de faire du sexy avec des personnages jeunes, c'est glauque !" réponse de Gust : "ok, on va faire plus de sexy et les personnages seront toujours jeunes mais auront l'air un peu plus matures (bah oui, les boobs sont plus gros), ça vous va comme ça ? Vous pouvez arrêter de râler maintenant ?"

Du coup non, c'est pas très crédible...

Blague à part, je crois surtout qu'ils ont préféré assumer leur délire et ne plus se concentrer que sur l'aspect mignon (qui est toujours là, en fait, malgré le nouveau style des persos).
Peut-être aussi qu'il y a eu une demande là-dessus côté public japonais, mais bon je ne fais que supposer.

Bon, et soit dit en passant, c'est le design général des persos ainsi que les énièmes clichés horripilants, et pas seulement l'aspect outrageusement sexy qui me rebute... mais j'avais déjà du mal avec les précédents Atelier avec le design de Mel Kishida, entre autres :/
Je préférais de loin l'ambiance des jeux PS2...

hyoga57 Tecmoiser, ouais c'est un peu ça. Enfin, pour moi ça ne fait que suivre la tendance de beaucoup d'autres séries jap qui n'hésitent plus à mettre du gros boobs (expression facile pour dire "même pas subtilement sexy") là où il y a quelques années ils pouvaient encore hésiter un peu à ce sujet, ou en tout cas être plus modérés. Mais encore une fois, ce n'est pas le seul truc que j'aurais à reprocher au design.

Après, que veux-tu dire par "on s'éloigne de ce qui fait le charme de la saga" ? A part le changement de design, j'ai l'impression que le coeur du jeu sera assez proche des derniers épisodes en date (sans doute moins des anciens épisodes, mis à part la mécanique d'alchimie, forcément là depuis le début), donc je sais pas si ça s'éloigne tant que ça ?
hyoga57 publié le 13/08/2019 à 03:09
randyofmana Oui, ils suivent la tendance de beaucoup de jeux. Auparavant dans la saga, tu n'avais pas ou très peu de personnages avec de gros boobs. Là de ce que j'ai vu du casting, tu en a d'autres en dehors du personnage principal et les proportions des boobs ne sont plus les mêmes qu'auparavant, d'où le terme Tecmoiser, car très proche de Dead or Alive.

Quand je parle du charme de la saga, je parle surtout du chara design qui est vraiment mauvais, surtout par rapport à la trilogie Arland, voire même la trilogie Dusk. Le design des personnages féminins est particulièrement vulgaire je trouve et les personnages masculins montrés sont particulièrement ignobles. Et la DA je n'adhère absolument pas. Je ne juge absolument pas la structure du jeu ou le gameplay, qui d'un épisode à l'autre à toujours été de qualité. Non, c'est surtout le chara design et la DA qui me repousse complètement. Mais c'est pas la première fois, mais là c'est pire qu'auparavant.

Mais même sans ça, les Atelier day-one c'est fini depuis Atelier Lydie & Suelle. La faute à leurs putains de Season Pass à 80€. Mais dans tous les cas, cet opus ne me donne pas envie. Il y a d'autres trucs en dehors du chara design et la DA qui me donnent pas envie de l'acquérir. De toute façon, depuis Atelier Shallie, la saga est en chute libre qualitativement parlant et même sans avoir joué à Atelier Ryza, je pense que ce sera l'épisode 3D le moins bon de la saga. Que je regrette la trilogie Atelier Iris sur PS2.
randyofmana publié le 13/08/2019 à 04:08
hyoga57 et les proportions des boobs ne sont plus les mêmes qu'auparavant, d'où le terme Tecmoiser

C'est ce que j'avais compris, oui ^^'

Je sais pas si on peut dire que ça a baissé en qualité en terme de DA (objectivement, ça reste très beau et travaillé), mais c'est surtout que certains choix de DA sont assez critiquables, comme ce que tu dis sur les personnages féminins et masculins, ou le fait que tout ça soit devenu très orienté fan service (au sens large, donc pas seulement sexuel).

En tout cas, je comprend donc que pour toi la série a perdu son charme au niveau des personnages depuis l'arrivée de la série sur PS3, et je te rejoins complètement là-dessus.
Les Iris étaient top parce qu'en plus on passait à des vrais RPG aventure, alors que jusqu'ici la série était surtout un jeu de gestion et d'alchimie avec éléments de RPG. Mais même sur les précédents jeux, le design était plus chouette que maintenant...
C'était déjà un peu kawaii et c'était sympa, mais aujourd'hui c'est vraiment l'overdose... sans même parler de la sexualisation.

Je savais même pas qu'il y avait des season pass, j'avoue que ça la fout mal ^^' Après le contenu des season pass est peut-être pas indispensable ?
hyoga57 publié le 13/08/2019 à 05:20
randyofmana Oui, la trilogie Atelier Iris, c'était de vrais RPG avec un aspect libre assez poussé (principalement les deux premiers), alors que dans les Atelier 3D, c'était du RPG assez linéaire ou l'alchimie était trop mise en avant par rapport à l'aspect aventure (Atelier Sophie notamment). Mais dans certains épisodes c'était l'inverse comme avec Atelier Firis qui était doté d'une très grande liberté. Bref, ils n'arrivent plus à trouver de juste milieu et c'est juste du jeu à farm blindé d'events aujourd'hui.

Mais au-delà de ça, c'est l'absence d'enjeu scénaristique que je déplore. Dans la saga Mysterious c'était le néant et dans les Atelier 3D, je retiens juste Atelier Totori, Atelier Ayesha et Atelier Escha & Logy. Mais pour les deux premiers cités, il fallait s'accrocher, car impossible de voir toute la richesse de leur contenu sans une FAQ à côté.

Pour les Season Pass, ça a débuté avec Atelier Lydie & Suelle. Et le dernier opus Atelier Lulua en propose trois. Là ou je gueule, c'est que Totori et Meruru, qui sont les protagonistes de leurs jeux respectifs sont des DLC payants pouvant être achetées à l'unité au Japon ou via le Season Pass. Mais en occident, on ne peut pas les acheter à l'unité, uniquement en achetant le Season Pass concerné. C'est pour ça que j'ai pas encore acheté ce jeu et que j'attends une grosse baisse de prix de la version Japonaise pour craquer.
sandman publié le 13/08/2019 à 09:47
Encore une fois je viens voir une news sur ce jeu qui me parait intéressant et je vais peut etre découvrir la saga avec ce jeu, mais je vois encore et toujours les memes débats stériles sur le design des persos.

Je ne vois absolument pas le problème avec le chara design, c'est plutot quelconque pour certains, et le débat sur le soit disant coté sexy... No comment.

Les productions japonaises regorgent de jeux rpg avec des persos sexualisés, mais non c'est sur ce pauvre jeu atelier ryza que je vous portez votre frustration sexuelle.

Mais bon, gamekyo, on est pas à 58 débats inutiles près.
randyofmana publié le 13/08/2019 à 11:49
hyoga57 Effectivement, je n'ai pas encore fait assez d'Atelier pour savoir ce que ça donne niveau histoire, m'enfin j'avais compris que les Iris et Mana Khemia étaient à part là-dessus en proposant un "vrai" scénario, dans les autres Atelier (y compris les premiers) le scénar est juste plus un prétexte au farm, avec éventuellement une trame histoire du dire.

Pour cet atelier Ryza, j'ai tout de même l'impression qu'on va suivre une trame scénaristique comme un RPG classique. Quand à savoir si le scénar sera bon, par contre, j'ai mes doutes là-dessus...

Je vois, des personnages jouables en season pass, c'est relou... surtout vu le prix

sandman Et moi je trouve toujours étonnant sur ce site les gens qui viennent se plaindre de "débats stériles" dès que quelqu'un ose émettre une critique ou donner son opinion, certes négative Personne vous oblige à penser la même chose, pourtant !
Je trouve le chara design nul, visiblement hyoga57 aussi, et il me semble qu'on a encore le droit de donner notre opinion, sans pour autant devoir faire un roman de 300 pages pour expliquer le comment du pourquoi ^^
Si toi tu le trouves cool ou juste quelconque, tant mieux pour toi. ^^' Mais en quoi ça nous empêche de donner notre opinion même si elle est négative ?

M'enfin voilà, on est sur gamekyo, il faut croire qu'il y a des débats qui sont valides et d'autres non. Cracher sans aucune réflexion sur la censure ou sur les SJW qui pervertissent le monde, c'est bien, critiquer la violence ou la sexualisation plus ou moins excessive dans les jeux, c'est un "débat stérile"...

Sans compter tous les râleurs sur la technique/les graphismes/le manque de contenu/les DLC/la difficulté/raison-quelconque-de-crier-au-foutage-de-gueule, c'est vrai quoi, pourquoi perdent-ils leur temps à critiquer et à "imposer leur avis", ils peuvent pas laisser les gens profiter du site tranquille et ne parler que des choses qu'ils apprécient ?

Malheureusement non, on est sur un site communautaire, dont la particularité est de pouvoir échanger facilement sur chaque sujet, et vu qu'il y a pas mal de monde sur le site et qu'on a tous des points de vue différents (et qu'en plus les gens ont tendance à être très crus dans leurs propos), normal qu'à un moment donné il y ait des opinions divergentes. Ça n'en fait pas des "débats stériles".

Donc bon, désolé hein, mais je crois que tu vas devoir supporter ce débat sur le sexy (ou n'importe quoi d'autre) encore longtemps
kraken publié le 13/08/2019 à 16:24
randyofmana
Il a déjà été confirmé que les persos ne seront ps aussi jeunes que dans les anciens épisodes, Riza est confirmé comme ayant l'age d'une jeune fille en fin de Lycée (soit ans les 18 ans contre entre 12 et 15 ans dans les anciens)

critiquer la violence ou la sexualisation plus ou moins excessive dans les jeux, c'est un "débat stérile"...

Je pense que le problème c'est que la série Atelier reste la mauvaise cible.
Où tu voit quelque chose d'excessif dans cette serie? y compris dans cet episode.

Personne ne viendrait se plaindre qu'on se plaigne de la sexualisation des persos sur Omega Labyrinth, Senran Kagura, Neptunia ou Conception.
Mais la série Atelier...
Le fanservice dans la série se limite à:
-Une scene de bain de 2,3 minutes dans chaque jeu qui pourtant dure 30 heure, soit 0,01% du jeu (avec une seule CG et plein de fumée et jamais de mec venant "par erreur mater")
-des tenues en maillot de bain à débloquer(optionnel donc)
-L'illustration avec le poulpe dans Totori
-la tenue de Totori dans Totori
-Un perso dans Sophie au design tendancieux

et c'est tout, absolument tout, même les design ne cherchent pas à être sexy la plupart du temps.

Je veux pas dire, mais de base, le jeu a même une camera locké officiellement pour empecher de faire des plan culottes(les quelques screen de plan culottes sont dû a des cameras hackée)
Déjà, je crois que je te l'avais dit, mais au japon, la série n'est pas très populaire chez le public lolicon.
les doujin et illust hentai sur la série sont rare, car on est face à un public qui aime la série pour son côté feel good/mignon, de plus je me suis renseigné par l'intermediaire de potes vivant au japon et parlant jap, mais en fait, tout les derniers episodes depuis Rorona, ben en fait le public de la série est avant tout feminin là bas.

C'est la première fois en 10 ans qu'on a des persos sexy et même là, désolé, mais ça l'est pas plus que dans Les Valkyria Chronicles, Shining Resonance , voire même les Lunar ou certains ep des Tales of, Grandia, Y's VIII.

Et ça l'est clairement moins que Star Ocean 4, Xenoblade 2, Sakura wars, les derniers fire emblem et Persona (qui pourtant restes des jeux grand public qui s'en prennent moins dans la gueule sur ce point)

On est face à niveau de fanservice qu'il y a dans n'importe quel shonen d'action(voir même pas mal de shojo, car une scene de bain et un perso à gros sein, c'est dans la majorité des titres jap).

Au bout d'un moment, faut juste accepter que c'est un jeu jap et que les jap on pas la même mentalité que la plupart des occidentaux et arreter un peu de vouloir qu'ils changent leur jeux pour plaire à notre mentalité.
Pour eux, ce que l'on considère comme de la sexualisation n'est est pas.
Et franchement, je pense comme eux l'epoque actuelle en occident est juste pourrie par cette volonté de politiquement correct.
On ose faire un perso feminin sexy et ça fait polemique on est accusé de faire un design sexiste (alors qu'en fait chercher à interdire de représenter les femme sexy, ça c'est sexiste).

Si les occidentaux veulent des jeux fait pour les occidentaux, ils ont qu'à jouer à des RPG occidentaux plutôt que de chercher à imposer leur standard qui vont tuer toute diveristé dans le jeu video

randyofmana
Pour cet atelier Ryza, j'ai tout de même l'impression qu'on va suivre une trame scénaristique comme un RPG classique.
Une des chose que le réalisateur a confirmé est que ce ne sera pas le cas, il veut faire un intrigue qu'il compare à une aventure de vacance lycenne avec une ambiance bittersweet centré sur les personnages.
Pour l'intrigue, il part sur le modèle de Blue Reflection
randyofmana publié le 14/08/2019 à 04:30
kraken C'est pas tellement un problème de savoir l'âge précis des personnages en fait ^^'

Sinon, vous avez peut-être l'impression qu'on (ou juste "je" ?) s'acharne à tord sur les Atelier à propos de la sexualisation, mais dans les faits bien sûr qu'on peut faire les même critiques sur tout un tas d'autres jeux, dont tout ceux que tu cites (qui pour la plupart ont déjà été largement critiqués pour le côté abusivement sexy de certains perso, notamment Xenoblade 2, juste pas forcément sur gamekyo), d'ailleurs que je sache on voit aussi ce genre de critiques sur d'autres jeux sur gamekyo.

La sexualisation est certes plus soft sur les récents Atelier (encore une fois c'était assez peu présent sur les jeux PS2, c'est aussi ce changement qu'on critique) que sur d'autres séries, mais elle est présente et pas forcément de la plus reluisante des manières, c'est pour ça qu'on en parle.

M'enfin dans les faits là, précisément sur CET article, j'intervenais (et je pense hyoga57 aussi) plus pour donner mon avis comme n'importe qui d'autre ici, et non pas par volonté de créer une polémique... Si les gens rentrent dans le débat après, j'y peux rien :/
Je suis fan de RPG, j'aurais été intéressé par la série des Atelier (je n'en ai fait que 2, le premier Iris et Atelier Lina sur DS), du coup ça aurait pu me plaire d'en faire au moins un récent, mais à chaque fois leurs choix de chara design ou de mise en scène m'exaspère, et du coup oui, je fais comme tout le monde, je râle
Et pas juste pour le plaisir de râler, et encore moins pour les forcer à s'adapter à notre mentalité.
Mais bon, j'ai tendance à radoter car mes reproches sont toujours un peu les mêmes : il y avait moins d'allusions sexuelles ou de persos "sexy" dans les jeux, AVANT. Et même dans les anime et manga, même si ça existait bien sûr, c'était juste moins présent. Rien que sur les Atelier, encore une fois, on est passé de designs tout à fait classiques de l'ère PS2 aux design moé/kawaii avec au moins une pointe de sexy dans les jeux PS3, et maintenant Atelier Ryza qui monte un cran au-dessus. Et à peu près toutes les autres séries de JRPG (ou même sur les autres genres de jeu) ont suivi ce même chemin.

Je peux bien sûr aussi parler des design et de ce que l'on conçoit comme "sexy", parce que non, on ne doit pas "interdire" le sexy (y'en a peut-être qui le veulent, mais quand on sait lire entre les lignes des discours on s'aperçoit que c'est rarement le cas), juste ne pas se contenter de ressortir les mêmes variations de fantasmes sexy dont la plupart sont limite dégradants. Le sexy aussi c'est varié, et selon la façon dont c'est fait ça évoquera plutôt quelque chose de sensuel (positif) ou quelque chose de tendancieux voire malsain (négatif).

Et bien sûr qu'il y avait des personnages sexy dans les vieux jeux et j'en ai même apprécié, que ce soit Nina de Breath of Fire II ou Kid de Chrono Cross.

Même en ce moment, je suis en train de lire des vieux manga .Hack, et ça y allait pas mal niveaux personnages sexualisés, genre Black Rose ou Helba. Mais même on reste un peu limite je trouve, ça passe déjà mieux par rapport à l'impression que donne les personnages, et surtout le fait que les formes correspondent à leur morphologies.

Mais faire un perso féminin badass et lui filer des seins énormes (et du coup difformes), c'est pas sexy, c'est NUL. C'est le degré zéro de la sensualité, et c'est pourtant ce que les japonais font en priorité.

De toute façon, en dehors de toute considération morale, culturelle ou politique, ou de ce qui est sexy ou pas, moi, en tant que joueur, j'aimerais pouvoir de nouveau profiter de RPG avec des designs et cohérents avec leurs univers, et pas envahis par le moé ou le ecchi. Et je ne peux plus, car la grande majorité des productions japonaises s'est tourné vers ça, y compris des séries grand public complètement exemptes de ça comme Fire Emblem... le reste (Suikoden, Breath of Fire, Grandia, et des tas d'autres...) a disparu, merci la crise du JV jap. Au final là, je suis juste lésé en tant que joueur. Et ce n'est même pas une question de faire une demande impossible qui va contre leur culture, ils pouvaient faire des jeux comme ça AVANT.
Donc si vouloir critiquer la sexualisation systématique des héros/héroines dans les jeux (ou n'importe quoi d'autre, d'ailleurs) c'est tuer la diversité, tu m'excuseras, mais ne faire que des œuvres portées sur le moé ou le ecchi, ça n'est pas non plus de la diversité.

Je râlerais sûrement moins s'il y avait un juste milieu, ou juste une certaine conscience de la part des devs japonais que non, tout le monde (et je suis sûr qu'il y en a aussi côté japon, mais on ne les entend pas) n'a pas envie de voir des grosses poitrines et petites culottes à longueur de journée, et qu'on peut faire un bon jeu sans avoir recours systématiquement à ça. Le sexy ça peut être cool, mais à petites doses.

Voilà la vraie raison de mon premier commentaire sur cet article

Maintenant s'il faut parler polémique...
Je suis effectivement bien placé pour savoir que les japonais sont moins regardant sur tout ce qui touche au sexe, et n'hésitent pas à faire des allusions sexuelles plus ou moins évidentes ou juste des persos très sexy dans toutes leurs productions culturelles (encore que bizarrement j'ai moins vu ça dans les drama, mais en même temps j'en ai pas regardé beaucoup. Mais j'ai quand même un peu l'impression que c'est sélectif et que le sexy est plus présent dans les manga/anime/jv que dans le reste des médias mainstream japonais).
Tu as raison quand tu dis que ce qu'on considère comme de la sexualisation, pour eux ça n'en est pas, quoique je pencherais plutôt pour dire qu'ils ont conscience des sous-entendus sexuels de tel ou tel truc -ne serait-ce qu'une scène de bain-, juste que pour eux c'est totalement acceptable donc y'a pas de question à se poser dessus.
Pour autant, cette apparente "liberté d'expression sexuelle" ne veut pas dire qu'il n'y a pas de problème là-bas au niveau de la sexualité : le plus gros étant les hommes et les femmes qui ne parviennent plus à se comprendre, ont des images complétement idéalisées de l'autre sexe et sont du coup incapables de se mettre en couple, ou ne font tout simplement plus l'amour (pas tous les japonais bien sûr, mais c'est une tendance forte) ; mais on peut parler des problèmes plus graves, comme les agressions sexuelles dont les victimes parlent très peu, celles dans les transports étant les plus récurrentes (chikan), ou les dérives de la prostitutions, entre enlèvements pour forcer à la prostitution ou prostitution de mineure basée sur le fantasme de la lycéenne (JK business).
Et même en dehors de ça, on peut aussi débattre de ce que l'on trouve dans l'imaginaire sexuel japonais (encore très basé sur des fétiches précis ou les sempiternels fantasmes de domination, etc.) ou juste de l'omniprésence de certains fantasmes ou de certaines représentations de la sexualité.
Bref, ce n'est pas parce que c'est "culturel" qu'il ne faut rien critiquer ou rien changer. Le mieux serait que ça vienne des japonais eux-même, mais pour l'instant, y'a pas énormément de remise en question là-dessus là-bas ^^' (enfin, sauf venant des féministes, mais comme chez nous, c'est juste des "chieuses hystériques" )

Si ça peut te faire plaisir, on peut aussi parler de l'hypersexualisation dans les jeux occidentaux, parce qu'ils ne sont pas exempts de défauts non plus (c'est pas genre "les japonais sont tous des pervers et ils doivent changer, nous au moins on fait les choses bien ils devraient faire comme nous". Le problème c'est la représentation de la sexualité, et elle est problématique PARTOUT). Mais bon, jouant surtout aux jeux japonais, j'avoue moins m'y connaître sur ce sujet

une aventure de vacance lycenne avec une ambiance bittersweet centré sur les personnages
Bon du coup le peu d'intérêt qu'il me restait pour le jeu vient de s'envoler XD
kraken publié le 16/08/2019 à 19:27

Mais bon, j'ai tendance à radoter car mes reproches sont toujours un peu les mêmes : il y avait moins d'allusions sexuelles ou de persos "sexy" dans les jeux, AVANT.

Peut être car les console d'avant permettait beaucoup moins de faire cela?
Sur les console 16 bits, faire du sexy était très difficile, les sprites c'était pas sexy et les illustration à moins d'être sur CD, ça prenait grave de la place.
D'ailleurs, du côté des micro ordinateur jap de NEC, c'était bien plus sexy(PC 88/PC98,X68000) voir même sur PC engine grace au support CD (les Dragon knight qui même en version censuré sont à la limite de l'eroge ou même des jeux de strip majhong et il y a plein de jeux du genre) ou même de la Saturn(encore une fois avec du strip majhong et des jeux hérité des consoles et PC NEC voir même carrement des titres proposant des mini jeu consistant a regarder sous les jupes d'actrices filmés)
Franchement, en dehors de quelques Licences (Omega Labyrhint ou Seran Kagura), la Saturn et la PC Engine proposaient pareil dès l'arrivée du CD, les PC88 et 98 allaient plus loin
La grosse différence c'est que ces titres n'arrivaient pas en occident.



merci la crise du JV jap.

Je couit que tu touche là, le pb, les série ont dû évoluer car elles ne vendaient plus.
Le public du jeu video a clairement changé et seul 3 solution se sont présenté pour la plupart des licences de JRPG:
1.Disparaitre
2.Viser davantage le public occidental(ce qui est risqué car ça coupera la série du public jap et d'une partie du public occidental).
3. s'orienter vers une prod plus anime pour toucher le public japonais de façon plus large

Et même dans les anime et manga, même si ça existait bien sûr, c'était juste moins présent.

Là c'est juste qu'il y a surproduction, le pourcentage était le même mais moins de titre était produit et pour les anime c'était aussi moins visible.
il y a 25 ans, les anime nocturne, ça n'existait quasiment pas et le gros des série anime, ben c'était des série pour enfants et ado.
Les production Otaku(donc sexy) étant alors limité au marché video(OAV), mais quand le marché des anime nocturne a demarré, plein de série qui n'auraient été que des OAV sont arrivé en série TV et les OAV ont quasi disparu.
Par contre, la censure dans les série diurne a drastriquement augmenté(des série comme Nicky Larson, Ranma ou même sailormoon sont trop sexy pour être rediffusé en journée au japon, Saint seiya ou Hokuto no Ken eu sont trop violent pour être redifusés en journée aussi)
Et si ça a augmenté en sexy c'est aussi à cause de ventes bien trop basses pour un marché qui est dans une vrai crise, ce qui pousse les studio a viser uniquement le public qui est pret à mettre très cher et c'est les Otaku.
Si j'adore Toei animation malgré leur problème de délai et de technique c'est que c'est un des rare studio qui cherche des alternatives(3D,créer des écoles d'animation hors du japon, faire des série pour l'occident et surtout faire avant tout des série pour enfants) plutôt que de tomber dans le piège des prod pour Otaku.


mais elle est présente et pas forcément de la plus reluisante des manières
Euh, tu peux me dire ce qu'il y a de pas reluisant dans le peu de Sexy de la saga Atelier?
car bon, je le repete, mais en dehors d'un sous entendu avec la scene du poulpe dans Totori(où pour rappel, sur l'illust, il evite toute partie sexuelle et ne la dessape pas), on a juste des filles au bain avec un max de fumée sans tripotage ni mec qui mate pendant une seule scène du jeu.
En plus, je crois que dans pas mal d'épisode, ce sont des scene optionnelles

Mais faire un perso féminin badass et lui filer des seins énormes (et du coup difformes), c'est pas sexy, c'est NUL. C'est le degré zéro de la sensualité, et c'est pourtant ce que les japonais font en priorité.
bah, ils n'ont pas la même vision de ce qui est sensuel que nous.
Après les Shining, les Persona ou les Tales of n'ont pas ce probleme.
Le gros problème du design de Selveria est qu'il a été confié à un auteur dont la specialité à la base c'est les filles maigres et plate qui s'est donc contenté de foutre une paire de seins sur un perso anorexique(ce qui est laid), mais ça plait, au point que le fait que dans les episodes PSP, le fait que les design de Raita passent entre les main d'un autre auteur pour les CG 2D, ça a gueulé.
Son style plait, certains le trouvent sensuel. Au point que depuis, l'auteur qui faisait que des gamines plates et anorexiques s'est specialié dans les Selveria-like.
Et non, c'est pas ce que les jap font systematiquement, comme je l'ai dit pour rester sur un auteur issu du milieu erotique de la même epoque, chez Tony Taka, les persos sont bien proportionné et même quand les persos ont des gros seins, ça n'est pas excessif et en plus assez logiquement, le perso a aussi des hanches et des cuisses.(et au passage, la seule scene de bain dans un Shining est dans un DLC et est donc optionnel)

Même en ce moment, je suis en train de lire des vieux manga .Hack, et ça y allait pas mal niveaux personnages sexualisés, genre Black Rose ou Helba. Mais même on reste un peu limite je trouve, ça passe déjà mieux par rapport à l'impression que donne les personnages, et surtout le fait que les formes correspondent à leur morphologies.
Euh, la version manga de .hack(legend of twilight) est quand même bien génante, avec le frère et la soeur reprenant les Avatar de Kite et Black Rose.
On a un design plus rond et kawai, des perso qui font 12 ans, des scenes de bain et du subtext incestueux(les 2 sont des jumeaux très proches, la soeur dit clairement que son frère lui manque et le frère fantasme sans arret sur le perso de sa soeur et sur tout les persos feminins du jeu est ultra jaloux)
En plus faut pas oublier que dans Hack, les persos principaux sont des collégiens(ils ont 14 ans) et leurs persos dans le jeu sont designés comme ayant à peu près cet age (suffit de voir le physique de Black Rose comparé à Helba ou simplement les autre travaux du chara designer où les perso aux proportion similaire à Black Rose ont entre 13 et 15 ans)
kraken publié le 16/08/2019 à 19:28
randyofmana

Mais bon, j'ai tendance à radoter car mes reproches sont toujours un peu les mêmes : il y avait moins d'allusions sexuelles ou de persos "sexy" dans les jeux, AVANT.

Peut être car les console d'avant permettait beaucoup moins de faire cela?
Sur les console 16 bits, faire du sexy était très difficile, les sprites c'était pas sexy et les illustration à moins d'être sur CD, ça prenait grave de la place.
D'ailleurs, du côté des micro ordinateur jap de NEC, c'était bien plus sexy(PC 88/PC98,X68000) voir même sur PC engine grace au support CD (les Dragon knight qui même en version censuré sont à la limite de l'eroge ou même des jeux de strip majhong et il y a plein de jeux du genre) ou même de la Saturn(encore une fois avec du strip majhong et des jeux hérité des consoles et PC NEC voir même carrement des titres proposant des mini jeu consistant a regarder sous les jupes d'actrices filmés)
Franchement, en dehors de quelques Licences (Omega Labyrhint ou Seran Kagura), la Saturn et la PC Engine proposaient pareil dès l'arrivée du CD, les PC88 et 98 allaient plus loin
La grosse différence c'est que ces titres n'arrivaient pas en occident.



merci la crise du JV jap.

Je couit que tu touche là, le pb, les série ont dû évoluer car elles ne vendaient plus.
Le public du jeu video a clairement changé et seul 3 solution se sont présenté pour la plupart des licences de JRPG:
1.Disparaitre
2.Viser davantage le public occidental(ce qui est risqué car ça coupera la série du public jap et d'une partie du public occidental).
3. s'orienter vers une prod plus anime pour toucher le public japonais de façon plus large

Et même dans les anime et manga, même si ça existait bien sûr, c'était juste moins présent.

Là c'est juste qu'il y a surproduction, le pourcentage était le même mais moins de titre était produit et pour les anime c'était aussi moins visible.
il y a 25 ans, les anime nocturne, ça n'existait quasiment pas et le gros des série anime, ben c'était des série pour enfants et ado.
Les production Otaku(donc sexy) étant alors limité au marché video(OAV), mais quand le marché des anime nocturne a demarré, plein de série qui n'auraient été que des OAV sont arrivé en série TV et les OAV ont quasi disparu.
Par contre, la censure dans les série diurne a drastriquement augmenté(des série comme Nicky Larson, Ranma ou même sailormoon sont trop sexy pour être rediffusé en journée au japon, Saint seiya ou Hokuto no Ken eu sont trop violent pour être redifusés en journée aussi)
Et si ça a augmenté en sexy c'est aussi à cause de ventes bien trop basses pour un marché qui est dans une vrai crise, ce qui pousse les studio a viser uniquement le public qui est pret à mettre très cher et c'est les Otaku.
Si j'adore Toei animation malgré leur problème de délai et de technique c'est que c'est un des rare studio qui cherche des alternatives(3D,créer des écoles d'animation hors du japon, faire des série pour l'occident et surtout faire avant tout des série pour enfants) plutôt que de tomber dans le piège des prod pour Otaku.


mais elle est présente et pas forcément de la plus reluisante des manières
Euh, tu peux me dire ce qu'il y a de pas reluisant dans le peu de Sexy de la saga Atelier?
car bon, je le repete, mais en dehors d'un sous entendu avec la scene du poulpe dans Totori(où pour rappel, sur l'illust, il evite toute partie sexuelle et ne la dessape pas), on a juste des filles au bain avec un max de fumée sans tripotage ni mec qui mate pendant une seule scène du jeu.
En plus, je crois que dans pas mal d'épisode, ce sont des scene optionnelles

Mais faire un perso féminin badass et lui filer des seins énormes (et du coup difformes), c'est pas sexy, c'est NUL. C'est le degré zéro de la sensualité, et c'est pourtant ce que les japonais font en priorité.
bah, ils n'ont pas la même vision de ce qui est sensuel que nous.
Après les Shining, les Persona ou les Tales of n'ont pas ce probleme.
Le gros problème du design de Selveria est qu'il a été confié à un auteur dont la specialité à la base c'est les filles maigres et plate qui s'est donc contenté de foutre une paire de seins sur un perso anorexique(ce qui est laid), mais ça plait, au point que le fait que dans les episodes PSP, le fait que les design de Raita passent entre les main d'un autre auteur pour les CG 2D, ça a gueulé.
Son style plait, certains le trouvent sensuel. Au point que depuis, l'auteur qui faisait que des gamines plates et anorexiques s'est specialié dans les Selveria-like.
Et non, c'est pas ce que les jap font systematiquement, comme je l'ai dit pour rester sur un auteur issu du milieu erotique de la même epoque, chez Tony Taka, les persos sont bien proportionné et même quand les persos ont des gros seins, ça n'est pas excessif et en plus assez logiquement, le perso a aussi des hanches et des cuisses.(et au passage, la seule scene de bain dans un Shining est dans un DLC et est donc optionnel)

Même en ce moment, je suis en train de lire des vieux manga .Hack, et ça y allait pas mal niveaux personnages sexualisés, genre Black Rose ou Helba. Mais même on reste un peu limite je trouve, ça passe déjà mieux par rapport à l'impression que donne les personnages, et surtout le fait que les formes correspondent à leur morphologies.
Euh, la version manga de .hack(legend of twilight) est quand même bien génante, avec le frère et la soeur reprenant les Avatar de Kite et Black Rose.
On a un design plus rond et kawai, des perso qui font 12 ans, des scenes de bain et du subtext incestueux(les 2 sont des jumeaux très proches, la soeur dit clairement que son frère lui manque et le frère fantasme sans arret sur le perso de sa soeur et sur tout les persos feminins du jeu est ultra jaloux)
En plus faut pas oublier que dans Hack, les persos principaux sont des collégiens(ils ont 14 ans) et leurs persos dans le jeu sont designés comme ayant à peu près cet age (suffit de voir le physique de Black Rose comparé à Helba ou simplement les autre travaux du chara designer où les perso aux proportion similaire à Black Rose ont entre 13 et 15 ans)
randyofmana publié le 17/08/2019 à 03:31
kraken J'ai l'impression qu'on est encore parti pour tourner en rond longtemps, donc tu m'en voudras pas si j'arrête de répondre par la suite, surtout que tu réponds parfois un peu à côté de la plaque ^^'

- Peut être car les console d'avant permettait beaucoup moins de faire cela? (du sexy)
Oh sans doute, m'enfin le "avant" dont je parle n'est pas le début des années 80 quand j'étais pas né, mais plutôt les années 2000 voire fin 90, une période où il était donc tout à fait possible de faire de l'érotisme dans les jeux, ou même juste des sous-entendus. Et pourtant, les japonais en faisant moins qu'aujourd'hui.
Bien sûr que je sais que ça fait longtemps que les jeux/manga/anime érotiques ça existe, mais ce que je me tue à te dire, c'est que c'était moins courant, au moins dans le mainstream (non parce que les trucs de niche pour otaku, effectivement je n'avais pas l'occasion de les voir, encore moins si ça sortait pas du Japon).
Quand sortait un FF, un Breath of Fire ou un Wild Arms, on ne se retrouvait pas avec une avalanche de personnages plus ou moins ouvertement sexy et/ou mignons, avec le but évident de correspondre à un fantasme des joueurs/joueuses. Au pire, t'avais Tifa et ses gros seins dans le genre pas subtil, mais le reste était à des kilomètres de ce qui se fait régulièrement aujourd'hui. Et quand aux allusions sexuelles, quand il y en avait (c'est à dire rarement) ça se limitait aux trucs basiques et légers (le type qui mate au bain, ou la main aux fesses comme Zidane dans FF9, qui a quand même été censuré dans la VF).
Aujourd'hui, ça va vite bien plus loin, y compris dans les jeux mainstream (les derniers Fire Emblem se privent moins de faire des sous-entendu dans le genre, certains ont même été censurés), mais dans l'immédiat j'ai pas d'exemple en tête.
Je suis désolé mais il y a bien eu un renforcement des allusions sexuelles avec le temps, au moins sur les JV. Et ce n'est pas dû qu'à l'évolution technique.

ce qui pousse les studio a viser uniquement le public qui est pret à mettre très cher et c'est les Otaku.
Je pense qu'il s'agit plutôt de ça, qui s'applique aussi aux JV du coup.
A l'exception de FF et quelques rares autres, les éditeurs ont soit arrêté leurs séries voyant que ça n'était plus rentable, soit l'ont tourné vers le public otaku, le dernier public au Japon qui continue d'acheter inconditionnellement des jeux et productions jusqu'ici considérés pour les enfants/ados. Normal que les produits évoluent ensuite pour plaire au maximum à ce public. Et les otakus fans de ces productions sont venus alimenter eux-même la machine en devenant les nouveaux créateurs de ces jeux, remplaçant les équipes précédentes.
Pour plaire au public occidental large (donc pas juste les fans hardcore d'anime/JV jap), en fait ce n'est pas si compliqué, il faut faire quelque chose dans la veine des Suikoden, des Grandia, des Breath of Fire (tu remarqueras que je cites souvent les même) ou même juste des FF. Mais ça exige d'avoir les moyens humains, techniques et financiers pour ça, et il faut croire que les studios japs ne les avaient pas quand ces séries se sont arrêtées aux alentours de 2010. FF étant la seule qui a perduré, mais pour essuyer tout de même de violentes critiques.

- Pour les Atelier, ce n'est peut-être pas visible directement dans les jeux, mais c'est tout le sous-entendu via le chara design ou via certaines certaines scènes ou dialogues (furent-ils optionnels), et d'une manière générale le fait de créer des personnages dans le but de plaire et correspondre à un fantasme. J'admets volontiers que c'est moins fort que sur d'autres jeux, mais ce n'est pas complètement inexistant non plus. En tout cas, ça l'est plus que sur les premier Atelier.

- Je m'en fiche de savoir qui a dessiné, quel était son style avant, et tout ça... J'ai pris Selveria en exemple parce que c'est le premier qui me soit venu à l'esprit, puisque je suis en train de regarder l'anime, mais c'était une façon d'illustrer un travers de chara design qui revient très souvent. Si tu veux, je te trouve la même chose pour ce nouveau atelier... : https://twinfinite.net/wp-content/uploads/2019/07/Atelier-Ryza-4.jpg
C'est évidemment un exemple et ne signifie pas que les japs ne font QUE des filles à gros seins, mais plus pour illustrer le fait que les artistes japonais vont plus dans la facilité maintenant à faire ce genre de design rentre-dedans (si c'est pas les gros seins, c'est le vêtement-culotte, les vêtements moulants ou au contraire montrer le plus de peau possible etc.) plutôt que de tenter de faire plus subtil et de respecter les proportions humaines (ce que Tony Taka fait mieux, je suis d'accord), et je trouve ça extrêmement dommage, surtout parce qu'ils étaient capables "avant".
C'est pas juste une question de goûts personnels, c'est comment on s'enferme dans un imaginaire érotique qui ne laisse paradoxalement plus de place à l'imagination, et ne fait plus fonctionner que les bas instincts. Sans compter qu'on doit aussi pouvoir montrer des personnages sans les érotiser pour mieux souligner leur personnalité, mais ça les japonais ne le font plus ou presque.
L'imaginaire érotique japonais est en train de tourner uniquement autour de fantasmes chelous, et ce n'est bon pour personne.

- Le manga .Hack dont je parle, c'est celui-la : https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51b%2BcIEdW2L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg. Et malgré le fait que les personnages féminins (surtout Black Rose) soient dessinés de façon très sexy, il n'y a rien en terme de sous-entendu sexuel louche.
Le manga dont tu parles, je le connais aussi, je l'ai lu en VF quand j'étais ado ^^ Et oui, il y a des sous-entendus incestueux (je m'en était évidemment pas aperçu quand j'étais plus jeune, mais l'ayant relu récemment là forcément je l'ai vu), ce qui le rend paradoxalement plus malsain quand il est censé être plus léger que les autres arcs de la série.
Mais peu importe, tu dérives encore le sujet (je me doute que tu ne le fais pas exprès, mais voilà), je parlais juste du chara design des personnages et de ce que cela évoque comme sexy, en comparant aux designs de maintenant, pas de leur rôle ou des situations dans les mangas.

Du coup je m'arrête là, si c'est pour qu'on continue de tourner en rond alors que tu ne vois pas ce dont je parle, je préfère m'éviter la peine d'écrire de longs pavés...
Fiche descriptif
Atelier Ryza
0
J'aime
Support : PC
Editeur : Koei Tecmo
Développeur : Gust
Genre : RPG
Autres versions : PlayStation 4