Gamekyo : PS Now : petite baisse du prix de l'abo

recherche
1
J'aime
Qui a aimé ?
fanlink1
publié le 13/02/2018 à 10:52 par Gamekyo
commentaires (40)
deeper publié le 13/02/2018 à 10:53
Il devrait nous l'offrir avec le psn plus vu l'augmentation qu'on a eu
misterpixel publié le 13/02/2018 à 11:00
Le problème n’est pas le prix mais le streaming, dans les faits c’est une très bonne chose même mieux que le téléchargement, ça permet de jouer instantanément sans rien installer mais il faut la co qui va avec et ça, tout comme l’histoire du Cloud nous sommes très très peu proportionnellement a pouvoir en profiter convenablement, ils doivent proposer les deux, le streaming et le téléchargement, avec ça leur audience sera bien plus forte, moi-même je serais intéressé, mais en l’état c’est impossible. Peut-être que c’est voulu aussi pour garder comme argument à la PS4 le fait de pouvoir jouer à ses/ces jeux sans passer par le streaming ( je parle pour les joueurs PC là ) ne pas totalement donner accès à leur jeu ailleurs que sur une PS, je sais pas.
cajp45 publié le 13/02/2018 à 11:02
vivement le jour ou sur une seule machine on aura accès à tous les jeux via le démat.
guiguif publié le 13/02/2018 à 11:06
Qu'ils abandonnent cette daube
carapuce publié le 13/02/2018 à 11:08
Le prix ne me dérange pas. Faut juste une option download quoi en plus du streaming.
sabelette publié le 13/02/2018 à 11:10
Ce bide
volcano publié le 13/02/2018 à 11:11
carapuce Bonne idée
hijikatamayora13 publié le 13/02/2018 à 11:23
Ca reste pas fou comme offre.
kali publié le 13/02/2018 à 11:25
Continuons à ne pas y souscrire et dans 10 ans il sera offert avec le PS+
jenicris publié le 13/02/2018 à 11:32
Même à 5 euro ils se le gardent.
Jouer en streaming.
mugen113 publié le 13/02/2018 à 11:38
misterpixel Même avec la fibre,le résultat n'est pas du niveau d'un jeu installé.
Il n'y a pas que la connexion qui joue,dans quelque années peut-être.
misterpixel publié le 13/02/2018 à 11:44
mugen113 Aussi, ils doivent proposer le téléchargement où le service sera voué à être utilisé par une minorité de joueurs.
kenpokan publié le 13/02/2018 à 11:49
A 5€ peut être.
escobar publié le 13/02/2018 à 11:56
sora78 publié le 13/02/2018 à 12:02
Le streaming c'est stupide pour le JV...
Faites un netflix façon MS...
setsu49 publié le 13/02/2018 à 12:02
Si Sony ne réagit pas très vite face au pass Xbox en proposant le téléchargement des jeux et en alignant ses tarifs sur ceux de MS, ils sont morts c'est clair ! MS va les bouffer dans un an à tout casser...
leonr4 publié le 13/02/2018 à 12:07
Il devrait l'offrir pour les abonnés du PS+ ça ferait un atout de plus
marchand2sable publié le 13/02/2018 à 12:31
Secteur d'avenir de rien du tout youais
cajp45 publié le 13/02/2018 à 12:52
leonr4 je pense qu'un jour le game pass et le ps now remplaceront les jeux offerts ps+ et game with gold.
mwaka971 publié le 13/02/2018 à 13:04
J'ai participé à la bêta, platiné 2 jeux comme ça et franchement hyper fluide 0 soucis
dooku publié le 13/02/2018 à 13:07
Cajp45 vivement que non. Vive la liberté et la diversité
cajp45 publié le 13/02/2018 à 13:24
dooku 4 ou 6 jeux par mois contre plusieurs centaines...le choix est vite fait.
romgamer6859 publié le 13/02/2018 à 13:56
faut la fibre voilà le problème
blur0d publié le 13/02/2018 à 14:43
Trop cher encore !
driver publié le 13/02/2018 à 15:23
cajp45

9.99€ par mois pour une centaine de jeux plus ou moins récents pour le Game Pass, c'est ce qui s'appelle tendre une carotte car dans les faits, les offres plus ou moins d'avant-garde proposent toujours des prix particulièrement attractifs à leur lancement, mais cela ne dure pas indéfiniment.

Dans le futur que tu décris, ce ne seront plus des jeux, mais des bouts de jeux ou des jeux-service-pompes-à-fric sur un service dont le prix du forfait est voué à exploser au fil du taux d'adoption et de la généralisation de ce mode de consommation (à l'image de Netflix qui augmente ses prix régulièrement).

Vous avez voulu le online payant, vous avez voulu le DLC puis les micro-transactions et les lootboxes, vous aurez aussi vôtre large sélection de micro-jeux rabotés de tous les côtés où il faudra payer un ticket d'entrée ainsi que tout un tas de suppléments in-game pour bénéficier d'expériences complètes, où on n'hésitera plus à débourser quelques dizaines d'euros supplémentaires pour pouvoir poursuivre la partie. 

C'est un pas supplémentaire vers du work-in-progress morcelé de partout à l'image de Final Fantasy XV ou de Star Wars Battlefront II, et vers la raréfaction des grands titres narratifs.

Dans 10 ans, le Game Pass ce ne sera plus du tout la même musique qu'aujourd'hui.
arquion publié le 13/02/2018 à 15:35
misterpixel deeper impossible de télécharger vu que la Ps4 ne peut lire les jeux Ps3.
Et donc proposer une petite quantité de jeu à télécharger sur le catalogue entier...
misterpixel publié le 13/02/2018 à 15:48
arquion Heu elle peut lire les jeux PS3 en demat, tu tiens ça d’où?
famimax publié le 13/02/2018 à 15:55
Voila arquion a déjà dit ce que je voulais dire ^^ Le streaming c'est pas encore le top, mais au moins ils peuvent proposer des jeux du catalogue PS3. Et ils peuvent aussi proposer leur truc sur PC.

Après ils pourraient proposer la possibilité de dl les jeux PS4 (en plus c'est sur les jeux PS4 ou j'ai vu le plus de différences de qualités avec les jeux en "local" lors de la beta du PSNow).

Et ils devraient aussi mettre des jeux du catalogue PSX et PS2 "exclus" surtout sur PC, parce que mettre des jeux multi plateforme en version PS3 alors qu'on les trouve à 1 € en version PC (et en qualité Master Race édition ^^) c'est un peu inutile
dooku publié le 13/02/2018 à 16:21
Cajp45 tous les jeux sur une même machine = fin de la créativité, de l'originalité, et les prix qui flambent
cajp45 publié le 13/02/2018 à 17:03
dooku
je pense que ce serait tout le contraire. a l'image de nos consoles qui peuvent accueillir netflix, amazon vidéo etc...ça n'empêche pas ces services de nous proposer des séries qui déchirent.

driver
Alors là il faut que tu m'expliques, tu m'adresse la parole ou pas toi finalement? Bref.

alors petite rectifications, le game pass c'est 160 jeux maintenant. Voilà pour la précision.

Que le prix monte et qu'il n'y ait que des jeux épisodiques etc... ça c'est ce que tu souhaites car tu veux que le service ne soit pas intéressant, mais dans les faits, a ce jour, tout ce qu'on peut dire c'est qu'il coûte 10 euros par mois que toutes les nouveautés microsoft sortiront dessus day one et que les premiers jeux ne sont pas au format épisodique, tout le reste c'est du fantasme de ta part.

Après, si on suit les déclarations de microsoft, certes on peut s'attendre à du format épisodique, du jeu service mais aussi du jeu solo one shot, bref, si les promesses sont tenues il y en aura pour tous les goûts. De plus il n'est pas impossible que d'autres éditeurs proposent également leurs jeux day one.
driver publié le 13/02/2018 à 18:08
cajp45

Les méthodes de production de contenus originaux sur des services de vidéo à la demande n'ont strictement rien à voir avec l'industrie du jeu vidéo hein, faut pas tout mélanger.

Le processus créatif de jeux un minimum ambitieux est souvent bien plus long et laborieux que de balancer des séries TV ou des films.

A une époque où tous les plus grands éditeurs (sans exception) sortent de moins en moins de titres (beaucoup moins en fait depuis les années 2010) et où les durées de développement explosent, passer de l'idée à la manette, c'est devenu le fruit d'un long labeur. Et c'est d'autant plus vrai qu'un jeu n'est jamais vraiment finalisé.

Par opposition, on vit à une époque où les séries TV n'ont jamais été aussi aisées à produire et où elles envahissent toutes les chaînes de télévision, parce que l'art de la mise en boîte est devenu tellement rôdé et formaté et les préréquis en matière de production tellement plus accessibles que ceux du cinéma que les Netflix et compagnie s'en donnent à coeur joie.

Bref, faire le parallèle sur l'art de produire du contenu original entre séries TV et jeux vidéo c'est pas très logique. Rappelons que les State of Decay, Sea of Thieves, Crackdown 3 furent officialisés il y a très longtemps.

Pour le reste, bien sûr que le prix du Game Pass augmentera dés lors qu'il aura dépassé un certain seuil d'abonnés et qu'il faudra financer de plus en plus de contenu spécifique pour se démarquer de la concurrence et fidéliser la clientèle, faut pas se leurrer.

Mais on en reparlera dans quelques années, quand la carotte se retrouvera dans ton arrière-train parce que, beaucoup trop occupé à ne voir que le bénéfice immédiat et les choses qui t'arrangeaient, tu n'auras strictement rien vu venir.
cb publié le 13/02/2018 à 18:10
driver x2

Trop de joueurs possèdent une vision à court-terme (peut-être parce qu'ils sont jeunes) et ont du mal à anticiper les vices de certains services en prenant du recul sur tous les abus actuels qui découlent des stratégies soigneusement élaborées et mises en place il y a plusieurs années par les constructeurs/éditeurs.

Tu as donné plusieurs exemples et on pourrait également évoquer la stratégie mise en place avec le PS Plus qui, en douceur, a amené les joueurs à payer pour avoir le droit de jouer en ligne. Non content d'avoir tué le online gratuit avec la transition sur PS4 les joueurs ont vu une baisse de qualité du PS Plus en matière d'offre de jeux. Ajouté à cela le prix de l'abonnement annuel a augmenté sans garantie qu'il n'augmentera pas davantage.
arquion publié le 13/02/2018 à 18:40
misterpixel relis ma phrase
thorim publié le 13/02/2018 à 20:02
Sony c'est quand même des pro, ils ont commencer en douceur avec le petit doigt et aujourd'hui, ils ont été tellement bon que vous sentez même plus le bras et vous en redemmander encore
cajp45 publié le 13/02/2018 à 21:05
driver soit on en reparlera, une augmentation de quelques euros dans plusieurs années est probable effectivement mais je pense qu'on va y gagner tant en terme de coût que de nombre de productions de titres de qualité. Le business modèle actuel montre ses limites, faire un AAA coûte de plus en plus chère et c'est de plus en plus difficile de les rentabiliser, je pense que le salut des AAA (particulièrement les jeux narratifs) peut passer par un système d'abonnement.

De toutes manieres il faudra bien attendre 2 ou 3 ans pour avoir un élément de réponse sur qui de nous deux à raison.

chatbleu a voir cobstamment le verre à moitié vide on perd de vue les côtes positifs des nouvelles pratiques et on idéalise trop le passé.
chiotgamer publié le 13/02/2018 à 22:14
Driver Cajp45

En vrai oui les prix vont augmenter, regardez les jeux en dématérialisés, au début tout le monde crachait dessus et du coup ils étaient vendus moins cher qu'en physique, ajd plein de gens paient plus cher qu'en physique... Donc oui il va y avoir augmentation du prix et ça ne sera pas qqs euros, ça peut très facilement doubler si ce n'est plus et ce d'autant plus qu'on ne sait pas si ce nouveau mode de consommation de jvs ne va pas faire advenir un monopole de la part d'un des acteurs.
shinlao publié le 14/02/2018 à 00:53
Le streaming de jeu n'a aucun intérêt économique, c'est un gouffre financier, et vu que les gens n'en n'ont pas concience, il est très difficile de leur faire accepter un prix réaliste.

Et sa sert à quoi concrètement ?
Les constructeurs devraient plutôt s'intérésser à la location de console et/ou aux serveurs de jeux (computing) sur réseaux locaux.
cb publié le 14/02/2018 à 02:02
cajp45 Quel est le côté positif pour les joueurs de devoir obligatoirement payer pour avoir le droit de jouer en ligne, d'acheter des jeux à moitié finis, de se rabattre sur des lootboxes payantes parce que le game design les y contraint...?

Le but des entreprises de jeux vidéo n'est pas simplement de proposer des beaux produits c'est aussi de générer du profit. Elles n'ont aucun remords à transformer les joueurs en vache à lait quand ceux-ci les y autorisent, et généralement en leur faisant miroiter des offres alléchantes au départ. C'est la fameuse technique du dealer de drogue qui offre une première dose gratuite à ses clients (comme le online gratuit sur Switch la première année). Il ne faut pas chercher plus loin.
Ne jamais perdre de vue ce qui se cache derrière "le positif".
cajp45 publié le 14/02/2018 à 08:14
chiotgamer au début on avait des jeux du genre uno ou marble madness en démat, aujourd'hui on a des AAA, de même que quand les AAA ont commencés à débarquer en démat c'était 6 à 9 mois après la sortie physique (donc quand les prix ont baissés), alors qu'aujourd'hui ils sortent en même temps voir même avant. Cette comparaison n'est donc pas pertinente.

Après on verra bien mais ne vous attendez pas à voir le prix du service doubler du jour au lendemain, regardez le xbox live, en France il n'a pas bougé.

chatbleu
"Quel est le côté positif pour les joueurs de devoir obligatoirement payer pour avoir le droit de jouer en ligne"
Tu as les jeux ps+ et game with gold tous les mois, et des jeux dont les serveurs restent ouverts plus longtemps (tous les jeux microsoft de la 360 ont encore leurs serveurs ouverts, même pgr).

"d'acheter des jeux à moitié finis"
si tu parles des early access, tu as le choix de les acheter tout de suite à petit prix ou d'attendre la sortie officielle pour le payer plein pot, avoir le choix est toujours une bonne chose.

Si tu parles des patch correctifs et autre mises à jour, au moins maintenant quand un jeu a un bug, on sait que ce dernier sera rectifié un jour, je me souviens de l'époque des cartouches ou un bug te pourrissait un jeu et c'était définitif.

"de se rabattre sur des lootboxes payantes parce que le game design les y contraint"
Le lootbox n'est pas une mauvaise chose en sois, certains jeux l'ont mal géré comme star wars battlefront 2, mais d'autres comme Halo 5 ou Rocket League ne posent pas de problèmes, au contraire même, c'est un business modèle qui permet aux joueurs d'avoir du contenu gratuit comme des nouveaux modes de jeux ou de nouvelles maps.

"Le but des entreprises de jeux vidéo n'est pas simplement de proposer des beaux produits c'est aussi de générer du profit(...)Ne jamais perdre de vue ce qui se cache derrière "le positif"."
Evidemment que le but est de faire du profit, c'est la même chose que pour vendre des jeux de manière traditionnelle, mais justement si le but c'est de faire du profit, que les jeux AAA coûtent de plus en plus chère à produire, et qu'il est de plus en plus dur de les rentabiliser à cause d'une concurrence importante, que va t il se passer si le business modèle n'évolue pas? des suites à répétition, des remasters à foison et du recyclage d'assets d'un jeu à l'autre pour faire des économies. En résulterait un cercle vicieux qui pourrait mener à terme à un second krach du jeu vidéo.

C'est si on reste dans l'immobilisme que les choses pourraient bien se dégrader, et visiblement, Microsoft, EA et Sony l'ont compris (peut être même nintendo si on en croit les rumeurs).
leonr4 publié le 14/02/2018 à 12:05
Le but des entreprises de jeux vidéo n'est pas simplement de proposer des beaux produits c'est aussi de générer du profit. Elles n'ont aucun remords à transformer les joueurs en vache à lait quand ceux-ci les y autorisent, et généralement en leur faisant miroiter des offres alléchantes au départ.

chatbleu