profile
Jeux Vidéo
260
Likes
description : Sujets traitant du jeu vidéo en général.
profile
guiguif
171
Likes
articles : 4606
visites since opening : 6029854
guiguif > blog
    tags :
    3
    Likes
    Who likes this ?
    posted the 05/21/2020 at 10:51 AM by guiguif
    comments (23)
    eldrick posted the 05/21/2020 at 11:22 AM
    Tant mieux la version originale était supérieur au remake.
    eyrtz posted the 05/21/2020 at 11:31 AM
    D'ailleurs le jeu sortira seulement en dématérialisé.
    raiko posted the 05/21/2020 at 11:36 AM
    Je l'ai encore sur Saturn celui-là !! Cette ambiance de dingue !!
    gally099 posted the 05/21/2020 at 11:36 AM
    j'avais été tenté à l'époque mais il est pas sorti en france !
    kabuki posted the 05/21/2020 at 12:08 PM
    la meilleur version
    guiguif posted the 05/21/2020 at 12:33 PM
    kabuki eldrick hormis la 1ere personne (et les graphs) c'etait quoi les vrais differences pour que la version originale soit meilleure pour vous ?
    randyofmana posted the 05/21/2020 at 12:39 PM
    Ah mais c'est cool ça ! Après les shmups, la Switch va-t-elle accueillir tous les vieux J-RPG "oubliés" ? (vu qu'on a eu un remake des Langrisser et un remaster des Grandia et qu'on va avoir un remake de Brigandine, c'est déjà bien parti)

    Pas fait celui-ci, ce sera peut-être l'occasion si le portage est pas trop dégueu. Sinon, ils sont encore vivant Sting ?
    yukilin posted the 05/21/2020 at 01:54 PM
    C'est pas très engageant au vu des vidéos.
    eldrick posted the 05/21/2020 at 02:01 PM
    randyofmana Ouais un remake ridicule et mauvais de Langrisser. Un remaster qui est en fait plus mal foutu que la version saturn de Grandia. Il reste uniquement brigandine mais pour reprendre tes mots c'est bien partie pour lui aussi. :3

    Sting ne font pas grand chose depuis leur collaboration avec Aquaplus pour Utararerumono 2-3 et Dungeon Travelers.

    guiguif L'ambiance, la chara design moins glauque et plus lumineux , certaines mises en scène et cie.
    eldrick posted the 05/21/2020 at 02:04 PM
    randyofmana posted the 05/21/2020 at 02:14 PM
    eldrick Ah, j'ai pas dit que c'était du travail d'orfèvre non plus... Et clairement, ces jeux méritent mieux que ça, mais bon, va convaincre des éditeurs japonais de dépenser leurs sous et de ses bouger les fesses pour des licences qui n'attirent que les vieux briscards comme nous (eh oui, "vieux" à plus de 30 ans ).
    Je trouve déjà bien qu'on ne les oublie pas, en fait... ^^'
    Quand tu vois que même Square-Enix n'ose pas trop se mouiller avec la série des Mana... (et ne parlons même pas des SaGa !)
    windrunner posted the 05/21/2020 at 02:39 PM
    Je l'avais à l'époque. Je me suis bien empressé de m'en débarrasser, je n'avais pas du tout aimé.
    guiguif posted the 05/21/2020 at 03:05 PM
    eldrick ok je vois ^^
    kabuki posted the 05/21/2020 at 03:36 PM
    guiguif Bon il a repondu mais le remake adouci et aseptise trop le titre pour moi, on perd en identité
    eldrick posted the 05/21/2020 at 05:04 PM
    randyofmana Oui c'est clair mais c'est triste qu'un remake fait pire que les jeux originaux et de loin(ils ont même enlevé les attaques uniques des commandants liés à leur classe alors que c'était l'un des éléments majeurs des Langrisser tout en ignorant l'évolution en terme de gameplay de Langrisser IV-V bref c'est un jolie gachi pour moi ). Même visuellement ce n'est pas vraiment plus beau que les épisodes sur snes/pc-engine.

    Pour SE disons que je me demande s'ils ont encore les équipes pour produire un SaGa(qui ne ressemble pas a un épisode mobile) ou un Mana en 2020 et lorsque je vois que leur nouveau studio ne semble même pas en mesure de proposer des rpg un minimum décent alors qu'il se base sur du gros prémâché , je crois que j'ai déjà ma réponse malheureusement.

    kabuki Oui clairement en terme d'ambiance visuel c'était parfois proche d'un silent hill alors que le remake va clairement dans une autre direction et c'est loin d'être une réussite.
    randyofmana posted the 05/21/2020 at 07:23 PM
    eldrick Pour SE disons que je me demande s'ils ont encore les équipes

    Les équipes ils les ont, je n'en doute pas une seconde. Le talent, par contre...

    Bon soyons honnête, il y en a (le délire boys band de FFXV et son univers, ça m'intéresse pas, mais ça parle à d'autres gens et faut reconnaître que y'a eu du travail dessus, le problème du jeu résidait surtout dans son dev chaotique et le choix d'un open world pas maîtrisé), mais ça reste limité et ils nous avaient habitué à beaucoup mieux...
    eldrick posted the 05/21/2020 at 07:51 PM
    randyofmana Bon soyons honnête, il y en a (le délire boys band de FFXV et son univers, ça m'intéresse pas, mais ça parle à d'autres gens et faut reconnaître que y'a eu du travail dessus, le problème du jeu résidait surtout dans son dev chaotique et le choix d'un open world pas maîtrisé), mais ça reste limité et ils nous avaient habitué à beaucoup mieux...
    J'irais même plus loin, je me souviens plus de leurs derniers AAA qui n'a pas eu un développement chaotique et remplis de controverse (FF XII à XV) c'était tous le même délire) même constat pour KH III et on voit clairement que FFVII remake n'a pas été une partie de plaisir pour l'équipe et ces derniers ne savent même pas la direction que va prendre l'épisode 2 donc rien pour rassurer les fans.
    randyofmana posted the 05/21/2020 at 08:19 PM
    eldrick Ça fait un bail qu'ils sont en galère sur leurs projets oui, mais ça c'est pas nouveau, c'est pareil un peu partout (la crise du JV japonais, les méthodes de travail jap pas du tout adapté aux productions modernes, tout ça...) et ça n'empêche pas qu'il y ait tout un boulot réalisé sur les personnages et les univers de ces jeux (même si perso encore une fois, ce qu'ils font aujourd'hui n'est clairement pas ce que j'attend d'eux), c'est au moins ça de "gagné".

    C'est plutôt ça qui me désole d'ailleurs, que ce soit des petits/moyens projets peu ambitieux ou des gros projets bancals, un jeu peut toujours être intéressant selon ce qu'il propose dans son univers, son scénario, son gameplay. Et ce que propose les jeux japs ces dernières années dans ces domaines, bah c'est pas foufou, que le projet ait eu des difficultés ou non. Mais il faut croire que ça correspond aux goûts actuels des joueurs et de l'industrie là-bas...
    eldrick posted the 05/21/2020 at 08:54 PM
    randyofmana Il y a également clairement une ''génération perdue '' de développeur au Japon car on se rend compte qu'au fils des années c'est toujours les mêmes vieux noms qui circulent et certains sont arrivé au bout de leurs idées depuis trop longtemps.

    Par exemple, la série Tales of est en crise depuis plusieurs épisodes et malgré un certain désir de changement , les devs ne semblent pas vraiment savoir quel direction prendre d'où l'arrivé de tales of arise qui est supposé chamboulé plusieurs codes mais qui prend du retard car l'équipe en place ne semble plus avoir d'inspiration.

    Pour SE, la perspective d'avoir un Final Fantasy XVI ne fait limite plus rêver personne et on ressent absolument aucune passion ou envie du staff de bosser sur cet épisode ce qui est assez choquant lorsqu'on sait que cela reste malgré tout leur licence phare.

    Après , bien sûr tout n'est pas tout noir, Atlus performe toujours aussi bien même si le succès de Persona 4-5 les a rendu un peu trop paresseux, Monolith est revenu en force avec la série Xenoblade après un gros creux de vague, Valkyria 4 reste sympathique malgré un manque d'ambitieux et Fire emblem reste une valeur sûr mais bon on est loin de la magie des générations antérieurs et j'espère que le Japon va finalement avoir finalement un vent de renouveau car les Kojima et cie ne sont pas éternels non plus.
    randyofmana posted the 05/21/2020 at 11:39 PM
    eldrick Hmm je suis pas trop sûr de ça, les boîtes se sont quand même beaucoup renouvelées depuis 10-15 ans, et la plupart des "grands noms" ne travaillent plus sur les licences ou dans les sociétés qui ont contribué à leur aura : Inafune, Sakaguchi, Iga, Ishii etc. ainsi que beaucoup de compositeurs/illustrateurs/scénaristes renommés, tous ont quitté les grandes boîtes pour lancer la leur ou pour devenir indépendant, pas forcément avec beaucoup de succès malheureusement.

    C'est particulièrement flagrant dans le domaine du RPG : les seuls "vieux" qui restent à SE sont finalement Kitase, Nomura et Nojima, pratiquement tout le reste des équipes à changé. (D'ailleurs, ça m'étonne pas qu'ils soient pas motivé pour un FFXVI, tous les derniers projets ont été des foutoirs sans nom avec un accueil du public somme toute assez mitigé même si les ventes étaient au rendez-vous... Normal qu'ils soient pas bien chauds ^^')
    A côté, il y a T.Takahashi et sa femme chez Monolith, mais pour le reste, je vois plus grand monde des anciens (ne parlons pas de Sakaguchi ^^' ). Chez Falcom, pratiquement tout le monde a changé depuis la fin des années 2000, j'imagine que c'est pareil pour les NIS, Gust et autres.

    Personnellement je sens au contraire beaucoup dans les nouveaux jeux la patte des jeunes générations (et je dois admettre qu'elle ne me plaît pas toujours), qui reflète souvent les tendances actuelles même dans des jeux à volonté old-school (mise en avant des personnages, accent sur le moé, sur les dialogues, certains types de poses, d'attitudes, de ton de voix, etc.)

    Là où je te rejoins en revanche, c'est qu'on continue de ressasser les mêmes noms d'anciens créateurs, et on n'entend pratiquement jamais parler des nouveaux. Je pense que c'est un travers du système japonais, où l'on accorde beaucoup d'honneur aux vétérans, et fatalement on laisse peu de place aux nouveaux. C'est notamment ce qui se passe chez Nintendo où on met encore beaucoup en avant Miyamoto ou Aonuma voire Sakurai, quand dans les faits ce sont les "nouveaux" (qui sont dans la boîte depuis 10 ans mais voilà) qui créent et dirigent les derniers épisodes des Mario, Zelda et compagnie, les grands maîtres sont surtout là pour superviser le tout.

    C'est aussi un travers de la presse occidentale, qui était habituée à ces noms et a tendance à continuer de mettre l'accent sur eux, un peu aidé aussi par le fait que beaucoup de productions japs actuelles ne convaincs plus les occidentaux... Mais pour le peu que je lis de la presse vidéoludique japonaise (famitsu...), ils ont moins de mal à nommer les nouveaux créateurs, à les interviewer et à les mettre un peu en avant. Même si bon, c'est pas encore gagné. Et de fait, les nouveaux ont encore besoin de faire leurs preuves.

    Maintenant, on peut se poser la question de ce que font ces nouveaux créateurs, et de si c'est réellement convaincant ou pas... Personnellement, je suis toujours pas convaincu
    eldrick posted the 05/22/2020 at 12:12 AM
    randyofmana plupart des "grands noms" ne travaillent plus sur les licences ou dans les sociétés qui ont contribué à leur aura : Inafune, Sakaguchi, Iga, Ishii etc. ainsi que beaucoup de compositeurs/illustrateurs/scénaristes renommés, tous ont quitté les grandes boîtes pour lancer la leur ou pour devenir indépendant, pas forcément avec beaucoup de succès malheureusement.
    Justement Konami ne fait plus vraiment de jeux et Capcom se concentre sur des ''valeurs sûrs '' depuis le départ de plusieurs de ses membres notoires donc difficile de parler de renouvellement dans ces conditions. Personnellement, je ne vois pas beaucoup de nouveaux développeurs jeunes qui ''volent'' la vedette au vieux.

    C'est particulièrement flagrant dans le domaine du RPG : les seuls "vieux" qui restent à SE sont finalement Kitase, Nomura et Nojima, pratiquement tout le reste des équipes à changé.
    Et c'est pratiquement toujours ce trio qu'on voit dans leurs productions majeurs à un tel point que Nomura était même pas au courant qu'il dirigeait le remake de FF7 avant son annonce officiel .

    Bon avant il y avait le controversé Tabata et Hideo Baba qui a quitté SE avant même de sortir son premier jeu mais encore une fois ce n'est pas des petits jeunes.

    Il y a également Yoko Taro , Kamiya , Ueda, Kojima et Nagoshi qui proviennent tous de la même génération qui restent les acteurs les plus déterminants en dehors de ceux cités et ce n'est pas des gamins de 30 ans , ils ont tous 50 ans(ou presque) ou plus.

    D'ailleurs Kojima avait déclaré a plusieurs reprises qu'il trouvait dommage de n'avoir trouvé aucun successeur et qu'il ne jugeait pas son équipe prête pour travailler sans lui sur MGS alors que ce dernier voulait travailler sur d'autres choses depuis des années.

    C'est notamment ce qui se passe chez Nintendo où on met encore beaucoup en avant Miyamoto ou Aonuma voire Sakurai, quand dans les faits ce sont les "nouveaux" (qui sont dans la boîte depuis 10 ans mais voilà) qui créent et dirigent les derniers épisodes des Mario, Zelda et compagnie, les grands maîtres sont surtout là pour superviser le tout.
    Nintendo reste probablement le constructeur qui est le plus dépendant de son image et placer un Miyamoto reste toujours très vendeur et rassurant. Par contre, je vois quand même les gros noms de Nintendo comme des '' Big brother'' qui décident de la direction des séries phares de Nintendo pendant que l'équipe plus jeune exécuté les grandes lignes directrices mais bon je peux me tromper , je ne suis pas dans le secret des dieux.

    Maintenant, on peut se poser la question de ce que font ces nouveaux créateurs, et de si c'est réellement convaincant ou pas... Personnellement, je suis toujours pas convaincu
    Oui mon problème vient surtout de la , on attend encore cette fameuse vague de changement parce que si c'est pour copier en plus mauvais les occidentaux ou surjouer sur la nostalgie des joueurs en proposant des ersatz des meilleurs productions de la snes c'est un peu un aveu d'échec.
    randyofmana posted the 05/22/2020 at 09:40 AM
    eldrick Personnellement, je ne vois pas beaucoup de nouveaux développeurs jeunes qui ''volent'' la vedette au vieux.
    Ah, je n'ai pas dit que les jeunes volaient la vedette aux vieux, juste que les équipes de développeurs se renouvelaient quand même après on est d'accord que jusqu'ici les nouveaux n'ont pas brillé avec des œuvres renversantes.

    Pour Nintendo, c'est (de ce que je comprend) un peu plus subtil que ça, les "Big brother" ne donnent aucune directive (hormis que le jeu doit être fun et correspondre à l'esprit Nintendo, évidemment) ni même d'idées pour le projet. En revanche oui, ils sont constamment sollicités pour tester le jeu et le gameplay, donner leur avis, et parfois il suffit d'un mot pour que tout un pan du jeu soit à recommencer. Enfin ça c'est surtout le cas de Miyamoto (mais si j'en crois une interview récente de Famitsu, il dit qu'il s'est un peu calmé à ce sujet )
    Eventuellement ils donnent des conseils ou des idées, mais leur rôle n'est plus de "créer" à proprement parler. Bien sûr, on peut leur reprocher (surtout Miyamoto encore une fois) d'être un peu trop coincés dans leur approche du jeu vidéo. Je ne dis pas c'est bien de procéder comme ça... mais c'est la méthode chez Nintendo ^^'

    si c'est pour copier en plus mauvais les occidentaux ou surjouer sur la nostalgie des joueurs
    Tu oublies la troisième catégorie, celle qui fait du JV typé "anime" voire ciblant directement le public otaku (masculin ou féminin) et autres amateurs de pop culture, et qui mine de rien représente la plus grosse tendance du JV japonais à l'heure actuelle. Dans le fond, si on doit regarder où sont les nouveaux créateurs, ils sont plutôt là-dedans, je pense.
    Mais encore une fois, pour ma part, je ne trouve pas que ces productions brillent particulièrement, les jeux s'étant engoncés dans les mêmes schémas répétitifs, les mêmes défauts et les mêmes travers.
    Mais visiblement, ça convient aux joueurs japonais.

    Enfin ce qu'il en reste, parce qu'il faut se rappeler que les japonais jouent beaucoup moins sur consoles qu'avant (plus le temps de jouer, si ce n'est sur mobile), et c'est probablement une des grosses raisons qui fait que l'industrie jap patine dans ces trois directions ( 1) copier les occidentaux pour espérer atteindre les ventes de leurs productions 2) ressortir ou copier les gloires passées pour attirer les fans et profiter de l'aura des licences, ou 3) se contenter de faire "ce qui fonctionne" à savoir des univers clichés et moé... Pas pour rien que toutes les boîtes se sont mis au mobile aussi )

    Bref, on pourrait tergiverser longtemps sur le sujet (sur lequel je suis loin d'être un expert), mais ce qui est clair, c'est que l'industrie du JV japonais galère depuis plus de 10 ans, et c'est pas juste un manque de talent :/ (heureusement on retrouve quelques perles ces dernières années, genre BotW, Persona 5, MH World, Nier Automata, etc. on va dire que ça laisse bon espoir pour la suite)
    kabuki posted the 05/22/2020 at 11:04 AM
    eldrick un peu de Silent hill et de shin megaten aussi effectivement , barosue syndrome qui est un VN a une tres bonne ambiance aussi